Afghanistan : Le retour des Britanniques

Afghanistan : Le retour des Britanniques

Le gouvernement britannique a prévu de quasiment doubler le nombre de ses soldats stationnés en Afghanistan, après que le président américain, Donald Trump, a demandé des renforts pour y maintenir une sécurité fragile face aux insurgés talibans et du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Ces soldats, qui arriveront en partie en août, puis en février prochain, prendront part à Kaboul à une mission menée par l’Otan, dont le but est de former et d’aider l’armée afghane.

L’armée britannique ne participe plus aux opérations de combat depuis 2014.

«Nous soulignons que lorsque l’Otan appelle, la Grande-Bretagne est parmi les premiers à répondre», a déclaré Theresa May. «L’Otan est plus vitale que jamais et notre engagement auprès d’elle reste inébranlable».

Donald Trump, qui a annoncé l’année dernière que les Etats-Unis enverraient plusieurs milliers de soldats supplémentaires en Afghanistan, a demandé à la Grande-Bretagne et aux autres pays de l’Otan d’y envoyer des renforts. Les Etats-Unis ont lancé, il y a près de 17 ans, leurs premières opérations contre les insurgés talibans.

Lire aussi
Londres : Theresa May remporte le vote de défiance par 200 voix contre 117

En octobre doivent avoir lieu en Afghanistan les élections législatives, vues comme un test crucial pour la démocratie, dans un pays miné par les conflits depuis quatre décennies.

PZ

Voir aussi

France,Covid-19,Omicron,Olivier Véran

France | Avec 47.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h, la situation est « en train de s’aggraver »

La France a enregistré 47.000 nouveaux cas de Covid-19 ces dernières 24 heures, a annoncé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...