jeudi 21 novembre 2019

Une nouvelle Carte d’identité prévu pour le début de l’année prochaine

Avec le lancement de la nouvelle génération de la carte nationale d’identité électronique (CNIE), prévu pour le début de l’année prochaine, le Maroc aura réalisé le premier pas vers l’adoption de l’identité numérique des citoyens, tout en préparant la plateforme nécessaire aux établissements publics et privés afin de renforcer leur bouquet de services numériques.

La nécessité de cette nouvelle génération de la CNIE, qui sera lancée au début de l’année prochaine par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), s’est imposée avec l’évolution rapide des technologies et la démocratisation de leur utilisation par les citoyens au quotidien dans des procédures qui impliquent de plus en plus l’utilisation de l’identité, que ce soit dans le monde physique ou numérique. A côté de ces progrès, les risques se multiplient, notamment avec l’évolution des techniques de fraude et d’usurpation d’identité.

Le commissaire divisionnaire Mouhcine Yejjou, chef du projet de la CNIE à la DGSN, a indiqué que cette nouvelle génération de la carte nationale d’identité électronique offre une identité renforcée pour un meilleur service au profit des citoyens et des organismes, et ce grâce à ses caractéristiques physiques et numériques qui la rendent plus sûre et fiable. Elle permet également de sécuriser et de faciliter l’accès des citoyens aux services numériques, a-t-il ajouté.

Dans un souci de prévenir toute forme de fraude et de protéger l’identité des citoyens, la DGSN a veillé à intégrer les dernières inventions et technologies garantissant un niveau élevé de sécurité pour le lancement de cette nouvelle génération de la CNIE, comportant une impression relief, des effets optiquement variables et une sécurité numérique.

Pour sa part, la responsable coordination et suivi des projets informatiques, Salwa Jmila, a fait savoir que la nouvelle génération de la CNIE est dotée des dernières technologies en termes de sécurité, facilitant ainsi son authentification et la rendant plus difficile à falsifier grâce à ses différents niveaux de sécurité visuel, numérique et physique.

Avec ses caractéristiques de sécurité avancées, la CNIE, document officiel émis par la DGSN, constitue une passerelle rapide et sûre vers les services en ligne dans un monde de plus en plus connecté, où le défi principal demeure la sécurité des transactions et la protection des données personnelles. La CNIE garantit ainsi aux citoyens marocains un accès sécurisé aux services numériques des établissements publics et privés, tout en protégeant leurs données personnelles.

Cette nouvelle génération avant-gardiste de la CNIE, qui sera fabriquée en polycarbonate, matériau solide connu pour sa durabilité, offre des nouveautés dont la lecture électronique par le biais d’un simple lecteur standard, un scanner ou les téléphones mobiles supportant la technologie NFC, afin de fluidifier les services et protéger les citoyens des lourds désagréments pouvant être causés par les erreurs de saisie.

Ces cartes seront également protégées par un code pin, à l’instar des cartes bancaires, ce qui permettra de protéger les citoyens contre une quelconque utilisation de leurs CNIE en cas de vol ou de perte. Ce niveau de sécurité élevé permettra aussi aux fournisseurs de services de s’assurer sans aucun doute de l’identité des demandeurs, et de déployer ainsi de nouveaux services numériques sans nécessiter le déplacement des citoyens.

Dans ce sens, Mme Jmila a expliqué que la nouvelle génération de la CNIE offrira une plateforme sécurisée à l’ensemble des établissements publics et privés, telles que les banques, afin de lancer de nouveaux services numériques en s’assurant de manière définitive de l’identité des bénéficiaires sans leur présence physique.

Côté esthétique, la nouvelle génération de la CNIE se caractérise par une conception unique inspirée de l’identité du Royaume. De la Tour Hassan au pont Mohammed VI en passant par la Mosquée Hassan II, des symboles emblématiques d’un pays attaché à son patrimoine et son identité séculaire, et ouvert à la modernité. La nouvelle CNIE incarne ainsi le Maroc d’aujourd’hui, pays riche par son histoire et sa culture, et irréversiblement tourné vers l’avenir.

La conception de cette nouvelle CNIE, création purement marocaine qui sera délivrée également aux mineurs, est le fruit de l’étude d’un ensemble de technologies nouvelles dans le domaine afin de mettre en place une carte qui reflète l’identité du Maroc et répond aux besoins aussi bien des citoyens que des différents organismes, a noté M. Yejjou.

A noter que les citoyens marocains ne seront pas tenus de changer leurs cartes d’identité électronique, qui demeureront valables malgré le lancement de la nouvelle génération de la CNIE, à moins qu’ils préfèrent bénéficier des avantages de la nouvelle carte. Par ailleurs, les frais de timbres de cette nouvelle carte dotée de nombreux services seront alignés, sinon inférieurs, à ceux de la carte d’identité actuelle, et ce grâce aux efforts consentis par la DGSN pour améliorer ses services.

Avec MAP

Voir aussi

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Le classement par l’UNESCO de la ville d’Essaouira dans le réseau des 246 villes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.