lundi 16 décembre 2019

Le corps du chef de Daesh immergé en mer par l’armée américaine

L’armée américaine a immergé en mer le corps d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation terroriste dite “Etat islamique” (Daesh), tué dans à un raid américain qui a visé dans la nuit de samedi à dimanche sa cachette dans le nord-ouest de la Syrie, rapportent les médias US.

Abou Bakr al-Baghdadi s’est donné la mort en détonnant une ceinture explosive dans un tunnel sous sa maison lorsqu’il s’est rendu compte qu’il était encerclé par le commando américain venu le capturer. Trois de ses enfants ont aussi trouvé la mort dans l’explosion.

Le “traitement” du corps d’al-Baghdadi a été fait “de façon appropriée, selon la procédure et en accord avec les lois de la guerre”, a déclaré le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Mark Milley, cité par les médias US.

Cette inhumation en mer rappelle celle du dirigeant d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden en 2011, tué lors de l’assaut d’une unité d’élite américaine contre sa cachette au Pakistan.

La sépulture en mer avait été choisie pour éviter qu’une éventuelle tombe ne devienne un lieu de pèlerinage.

Zineb Alaoui

Voir aussi

L’Espagne met en garde contre le risque d’attentats terroristes à l’encontre de ses ressortissants à Tindouf

L’Espagne met en garde contre le risque d’attentats terroristes à l’encontre de ses ressortissants à Tindouf

La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, a souligné, jeudi, que le risque d’attentats …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.