dimanche 21 juillet 2019

Algerie : Le régime continue d’ignorer la volonté populaire

Le président algérien par intérim est apparu à la télévision algérienne, jeudi 6 juin 2019, pour annoncer qu’il restera à son poste jusqu’à la prochaine élection présidentielle dont la date n’a pas été fixée.

Le discours prononcé par Abdelkader Bensalah, a été considéré comme un acte de défiance envers la volonté populaire qui réclame le départ des symboles du régime autoritaire et antidémocratique algérien.

Le discours de Abdelkader Bensalah a, pour le moins que l’on puisse dire, déçu les manifestants. Sur les réseaux sociaux beaucoup d’entre eux ont fait savoir qu’ils s’attendaient à ce que Bensalah annonce sa démission ou celle du gouvernement de Noureddine Bedoui.

Ils ont par ailleurs et malgré leur déception, annoncé que les manifestations prévues aujourd’hui seront une réponse à ce discours jugé provocateur.

La mobilisation populaire ne faiblit pas

Ce vendredi 7 juin 2019 est le seizième du mouvement de protestation populaire qui secoue l’Algérie depuis plus de trois mois, contre le pouvoir algérien. Dans ce cadre, les manifestants comptent rester mobilisés pour dire non à la transition sous Abdelkader Bensalah, Noureddine Bedoui et d’autres figures du système, dont le chef d’état-major Gaïd Salah.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

En direct de Syrie : Le temps de l’indifférence

Après Alep et la Ghouta, le drame de la guerre syrienne se rejoue à Idleb, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.