dimanche 21 juillet 2019

Algérie : La rue dit non au régime en place

Les Algériens sont de nouveau descendus dans la rue vendredi 7 juin 2019 à Alger et dans d’autres villes du pays. Il s’agit du premier jour de contestation depuis le discours prononcé la veille par le président par intérim, Abdelkader Bensalah, dans lequel il a annoncé qu’il restera à son poste jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle, dont la date demeure inconnue.

Lors des manifestations pacifiques d’aujourd’hui, les protestataires  ont crié « Dégage ! » à Abdelkader Bensalah, au premier ministre Noureddine Bedoui et au chef d’état-major Gaïd Salah. Ce trio incarne un régime rejeté par les Algériens. Les manifestants ont été rejoints en début d’après-midi par une foule massive aux abords de la Grande poste au centre d’Alger, point de ralliement de la contestation dans la capitale, malgré un impressionnant déploiement policier. Il est à rappeler que les manifestants défilent depuis le 16 février 2019 dans plusieurs villes algériennes, contre le pouvoir en place dans le pays.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

En direct de Syrie : Le temps de l’indifférence

Après Alep et la Ghouta, le drame de la guerre syrienne se rejoue à Idleb, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.