Algérie : La rue dit non au régime en place

Algérie : La rue dit non au régime en place

Les Algériens sont de nouveau descendus dans la rue vendredi 7 juin 2019 à Alger et dans d’autres villes du pays. Il s’agit du premier jour de contestation depuis le discours prononcé la veille par le président par intérim, Abdelkader Bensalah, dans lequel il a annoncé qu’il restera à son poste jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle, dont la date demeure inconnue.

Lors des manifestations pacifiques d’aujourd’hui, les protestataires  ont crié « Dégage ! » à Abdelkader Bensalah, au premier ministre Noureddine Bedoui et au chef d’état-major Gaïd Salah. Ce trio incarne un régime rejeté par les Algériens. Les manifestants ont été rejoints en début d’après-midi par une foule massive aux abords de la Grande poste au centre d’Alger, point de ralliement de la contestation dans la capitale, malgré un impressionnant déploiement policier. Il est à rappeler que les manifestants défilent depuis le 16 février 2019 dans plusieurs villes algériennes, contre le pouvoir en place dans le pays.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Etats-Unis Le bilan des décès franchit le cap des 200 mille morts

Les États-Unis franchissent le cap des 20 millions de cas du Covid-19

Les États-Unis ont débuté l’année 2021 en franchissant vendredi un nouveau seuil sinistre avec 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.