dimanche 20 août 2017

OCP : La reprise

Ocp siege casablanca

L’année 2015 commence sous d’heureux auspices pour le groupe OCP

Le géant phosphatier renoue avec une croissance à deux chiffres. Le groupe OCP a vu son chiffre d’affaires atteindre 48,9 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2014, en accroissement de 4,2% par rapport à la même période une année auparavant. Cette hausse s’explique principalement par l’augmentation des volumes de vente d’engrais qui ont connu une augmentation de 23% entre 2013 et 2014, pour atteindre un volume record de 5,3 millions de tonnes. Cette augmentation inclut les ventes de nouveaux produits sur des marchés à fort développement qui ont contribué à hauteur de 14% du volume total d’engrais cédé au cours de l’année 2014. Les exportations d’engrais de l’OCP suivent une croissance régulière ces dernières années. Elles sont passées de 2 millions de tonnes en 2004 à 4,8 millions de tonnes en 2014. In fine, le résultat d’exploitation du groupe est passé de 8,9 MMDH en 2013 à 9,3 MMDH en 2014, ce qui représente un crû de 4,4%. Le résultat net part du groupe, quant à lui, s’est situé à 7,7 MMDH en 2014, en baisse de 10,5% en glissement annuel.

Ce repli s’explique surtout par la contre-performance des filiales engagées dans un programme d’investissement nécessitant de lourds amortissements à court terme. Néanmoins, les résultats consolidés du groupe restent orientés vers la hausse, malgré un cycle baissier des cours qui a duré deux ans.

Important programme d’investissement

Initié par Mostafa Terrab, président-directeur général du groupe OCP, le vaste programme d’investissement a atteint 2,3 milliards de dollars rien que pour l’année 2014. Le leader mondial des phosphates et dérivés prévoit un investissement de 12 milliards de dollars à l’horizon 2020. Ce plan comprend l’extension de la capacité, la diversification des outils de production en aval (engrais) et la modernisation des installations. «Les projets industriels, prévus à long terme, augmenteront notre capacité de production pour les principaux produits, permettant des économies d’échelle, une optimisation de la production et une économie de coûts. La croissance mondiale de la demande en engrais phosphatés absorbera largement nos nouvelles capacités. Dans ce contexte, nous continuerons d’utiliser notre agilité commerciale pour maximiser l’utilisation des capacités et optimiser nos marges en fonction de la demande», explique Terrab. S’agissant des perspectives, l’OCP table sur un chiffre d’affaires en croissance durant l’année 2015, soutenu par des capacités additionnelles lui permettant de répondre à une demande croissante de nouveaux produits fertilisants.

Pactole en Inde

Le groupe OCP est parvenu à conclure un gros contrat avec ses partenaires indiens. Le géant phosphatier va livrer 600.000 tonnes d’acide phosphorique au prix de 805 dollars la tonne, soit 40 dollars de plus que le prix actuel. Ce contrat s’applique aux livraisons effectives entre le 1er janvier et le 30 juin 2015. Il faut savoir que les exportations de l’acide phosphorique vers l’Inde atteignent plus d’un million de tonnes chaque année. L’acide phosphorique sert essentiellement à produire plusieurs types d’engrais à usage agricole.

Anas Hassy

Voir aussi

Emission obligataire de BMCE BoA : L’AMMC donne le feu vert pour 1 milliard de dirhams

Le Groupe BMCE Bank of Africa vient d’annoncer  l’émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.