samedi 16 décembre 2017

Décès de Moulay Abdellah Alaoui Le monde marocain de l’énergie en deuil

Feu Moulay Abdellah alaoui

Tristesse et affliction sont des mots bien peu expressifs des réels sentiments de la sphère énergétique marocaine, concernant la perte d’une de ses figures de proue et l’un de ses fervents «militants», Moulay Abdallah Alaoui.

Un parcours sans faille et une vie vouée à la défense de principes bien propres à Moulay Abdallah qui, sa vie durant, a fait de l’énergie une profession de foi, tout en opérant avec un esprit d’initiative et d’ouverture qui plaçait les potentialités, les compétences et les performances marocaines au-devant de la scène…
Pour Moulay Abdallah, le Maroc n’a jamais rien eu à envier aux autres. Il fallait juste en être conscient et croire en ce pays qui, de tout temps, a su se frayer une place parmi les grands, dans différents domaines, notamment celui de l’énergie…
Parallèlement, ceux qui ont eu la chance de connaître, de travailler ou de côtoyer Moulay Abdallah, connaissent bien son côté «bon vivant», lui qui savait, des années durant, concilier la rigueur afférente à une mission aux bons plaisirs de la vie. Son élégance, sa finesse du mot, son grand cœur, sa large culture, son amabilité, son franc-parler et son engagement ont toujours eu de quoi graver, dans tout esprit, une image bien à lui. Moulay Abdallah qui, sans trop le vouloir, a choisi un samedi soir pour tirer sa révérence, quitter le monde de celles et ceux qui l’ont bien aimé et le chériront encore plus, chaque fois que reviendra un de ses souvenirs inoubliables.
A 83 ans, Moulay Abdallah s’est éteint, le 9 février au soir, dans une clinique de Casablanca où il a été admis pour des complications respiratoires, il y a deux semaines.
Fondateur et président de la Fédération de l’énergie depuis septembre 2011, feu Moulay Abdallah Alaoui était aussi membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le défunt a été durant trente années PDG de Mobil Oil au Maroc, filiale de «Exxon Mobil» et ancien conseiller économique de Mobil Corporation à Paris pour les questions africaines, avant d’occuper le poste de président du groupement des pétroliers au Maroc.
Il était également administrateur au conseil de la CGEM, membre du Conseil National du Patronat, du Conseil Mondial de l’Energie et du Directoire de l’Union Mondiale du Gaz Naturel.
Outre ses «10 ans de réflexion sur les choix énergétiques», ouvrage publié en décembre 2010, qui était un témoignage fort intéressant pour les observateurs et analystes de la politique énergétique marocaine, Moulay Abdallah était également auteur de nombreux articles et documents sur l’énergie et directeur de la publication de la Fédération de l’Energie «Energie & Stratégie».

Hamid Dades

Voir aussi

Plan Maroc Vert : Prix du Genre pour Al Haouz

Considéré comme l’un des plus importants programmes d’appui au pilier II du Plan Maroc Vert, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.