vendredi 16 novembre 2018

African Digital Summit (ADS 2018) : 63% des annonceurs recourent aux formations digitales

Cette année encore, le Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM) a reconduit l’étude menée en 2017. Vendredi 23 février, il a annoncé les résultats de sa 4ème étude annuelle sur les tendances du digital côté annonceurs, «Digital Trends Morocco 2018», en marge de la 4ème édition de l’African Digital Summit 2018 (ADS) qu’il a organisée.

Des avancées ont été constatées, mais un long chemin reste à franchir. Dans un environnement marqué par une consolidation du digital au Maroc, de plus en plus de sociétés éprouvent un intérêt pour investir dans le digital.
Une entreprise marocaine consacre en moyenne 3 millions de dirhams pour sa stratégie digitale. C’est  en tout cas ce qu’affirme la 4ème étude annuelle «Digital Trend Morocco», laquelle dévoile que le budget attribué au numérique n’a pas bougé en 2017, en comparaison avec l’année 2016 et ne dépasse pas 8% du budget marketing global. Dans l’absolu, l’année aurait été difficile pour tout le marché du marketing. «Il était donc tout à fait normal que la stagnation se reflète également sur le digital», estime Mounir Jazouli, président du GAM. Toujours selon les chiffres avancés par la 4ème édition de l’étude sur les tendances du digital, un annonceur sur deux envisage d’embaucher des ressources dans le digital en 2018.
Pour procurer les profils nécessaires, la formation est exigée dans un secteur connu pour ses innovations. Ainsi, d’après la même étude, près de 63% des annonceurs déclarent avoir recours aux formations digitales. Celles-ci portent sur la transformation digitale dans 78% des cas, la technique et la technologie dans 52% des cas et la diffusion et les médias dans 48%. L’e-commerce et l’intelligence artificielle sont toutefois les parents pauvres des formations, puisque seulement 4% à 7% des annonceurs indiquent se former respectivement dans ces filières. Lors de cet événement, Mounir Jazouli a annoncé la création de la «GAM Academy». Il s’agit, a-t-il dit, d’une académie qui va fournir des formations aux membres du GAM sur un certain nombre de  sujets, principalement sur le digital. Le projet, actuellement en phase finale, devra être lancé officiellement très prochainement.
Organisé les 22 et 23 février à Casablanca, l’African Digital Summit (ADS 2018) a rassemblé, pour la première journée de son édition 2018, quelque 1.700 professionnels du digital et une vingtaine de speakers de haut niveau venus des quatre coins du monde. Objectif: partager leurs expériences et connaissances dans le digital. Ont participé à cet événement, pour débattre des dernières technologies digitales, ainsi que des différents challenges et défis que connaît le domaine, des annonceurs, professionnels du marketing et du digital, éditeurs, médias et agences d’Afrique et des autres continents. L’événement a également été une occasion pour récompenser les meilleures marques digitales marocaines. Ces dernières ont été honorées lors de la 2ème édition des Morrocan Digital Awards.
Lors de cette compétition, 33 annonceurs (et leurs agences) ont ainsi soumissionné 54 candidatures. Ils ont été évalués par un jury de 19 membres à l’expertise avérée dans plusieurs domaines, dont notamment le digital et l’entrepreneuriat. Au total, 17 trophées ont été attribués pour gratifier les 3 premiers projets.

N.C

Voir aussi

Aziz Akhannouch annonce la distribution de 1 million d’hectares au profit des petits agriculteurs

Un million d’hectares sera distribué au profit des petits agriculteurs, dans le but d’assurer le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.