mardi 21 novembre 2017

Kadem Saher : Le «Tsar» au Mazagan pour la bonne cause

C’est autour du «Kaiser» de la chanson arabe que tous se sont mobilisés pour le bien des petits patients à travers une devise: we serve (nous servons)!

Samedi 3 novembre, le complexe Mazagan Beach & Golf Ressort a accueilli une soirée caritative pas comme les autres. Le Lion’s Club Casablanca Les Iris, soutenu par BMCE Bank of Africa, Mazagan Beach et Audi, a organisé ce jour-là une soirée exceptionnelle avec le «Kaiser» de la chanson arabe, Kadem Saher, au profit des enfants cancéreux démunis.

Les mélomanes ont répondu à l’appel de l’association et la salle était archipleine (500 places), alors que le prix du ticket d’entrée variait entre 1.000 DH et 3.000 DH.

La star a interprété ses plus belles chansons devant un public conquis: «Ahibini», «Inni khayartouki fa’khtari»… Les fans, durant toute la soirée ont répété en chœur le répertoire proposé par l’artiste.

Kadem Saher séduit par la magie de sa voix, mais également par les paroles. Il a l’art de surfer facilement entre les poèmes, les maqamates, les qassaids… La preuve, c’est que, malgré ce long parcours artistique, personne, n’a pu détrôner le Tsar.

Le bénéfice de cette soirée exceptionnelle contribuera à financer l’équipement d’une unité de Thérapie Cellulaire composée de:

– 1 machine de cytaphérèse Cobe Optia,

– 2 congélateurs à moins de 80 degrés, de haute qualité,

– 1 laveur de cellules pour lavage DMSO,

– 1 centrifugeuse réfrigérée pour poches à sang.

Le projet permet la Congélation des cellules souches indispensables pour l’autogreffe de moelle, destinées au CHU de l’Hôpital 20Août – service Hématologie et Oncologie Pédiatrique de Casablanca, sous la direction du Professeur A. Quessar. Son montant global est de 1.500.000 dirhams.

Le traitement coûte cher et ce n’est pas le Professeur Quessar qui va dire le contraire. Parce que les enfants malades démunis, soutenus par le Lion’s club, ont une couverture médicale de la CNSS (AMO) ou du Ramed… Mais il y a des Marocains qui n’ont même pas le Ramed. Alors que feront-ils si par malheur ils découvrent que leurs enfants sont atteints de ce cancer, en attendant d’avoir le récépissé du Ramed pour bénéficier du traitement? L’espoir reste que le traitement soit plus accessible, pour tout le monde.

Pour rappel, la collaboration entre le Lion’s Club Casablanca Les Iris et ce service du CHU se poursuit depuis plusieurs années, depuis que ce dernier était sous la direction du professeur Saïd Benchekroun. L’association avait offert deux machines de Cytaphérèse (2008 et 2016) pour autogreffes sans congélation.

A souligner que, si l’icône de la chanson arabe a bien négocié son cachet pour ce passage au Mazagan, d’autres artistes ont participé bénévolement pour le bonheur des petits cancéreux, comme Hatim Amour ou Maria Naciri!

Bouchra Elkhadir

A propos du Lion’s Club Casablanca Les Iris…

Le Lion’s Club Casablanca Les Iris, présidé par Charif d’Ouazzane Assia, fait partie du réseau de la plus importante ONG du monde (1.500.000 membres, dans 207 pays et 46.000 Clubs). Le Lion’s Club Casablanca Les Iris, créé en 1987, est le premier Lion’s Club féminin en Afrique. Depuis, 10 autres Clubs féminins ont vu le jour au Maroc. Un club qui intervient au Maroc, particulièrement dans le Grand Casablanca: convention avec le centre Bouafi des enfants handicapés, circoncisions, lunettes de vue pour les écoliers, opérations cataracte, distributions de cartables, paniers de victuailles pour le panier de Ramadan…

BEK

Voir aussi

Livre : «Le chemin du futur» à la Villa des Arts

L’ouvrage «Sur le chemin du futur» de son auteur, le professeur A. Ismael, sera présenté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.