lundi 18 décembre 2017

FIFM : 16 ans déjà !

affiche_fifm

Après la COP22, la ville de Marrakech reçoit un autre grand événement. Il s’agit du Festival international du film de Marrakech (FIFM), dont la 16ème édition se tient du 2 au 10 décembre, sous la présidence effective de SAR le Prince Moulay Rachid.

Pour cette 16ème édition, le FIFM présente une sélection officielle avec, comme à l’accoutumée, ses trois composantes, en l’occurrence la Compétition officielle, les Films hors-compétition et Coup de cœur. L’ensemble des films en sélection officielle cette année représente 28 nationalités, toutes sections confondues.

La compétition officielle comprend quatorze films et donne la priorité aux jeunes talents tout en étant à l’écoute du cinéma dans sa diversité, avec des productions venues tout droit du Japon, de Taiwan et de Chine. Le Festival s’ouvre aussi sur des films du Chili et d’Afrique du Sud, en passant par la Russie, l’Islande, l’Iran, la Roumanie, l’Autriche, l’Allemagne ou la France.

Dans la section hors-compétition, le Festival présentera dix films grand public, avec des réalisateurs confirmés du calibre de Paul Verhoeven, des talents prometteurs comme Nassim Abbassi et des stars telles Isabelle Huppert, Isabelle Adjani et bien d’autres.

Exceptionnellement, le Festival propose cette année deux grands films qui sont, en ouverture, «The age of shadows» de Kim Jee-Woon (Corée du Sud) et, en clôture, Goodbye Berlin de Fatih Akin (Allemagne).

Enfin, avec ses six films, la section Coup de cœur reste le rendez-vous des découvertes cinéphiles offrant des voyages dans des pays lointains (Mongolie, Liban, Maroc, Sénégal…). Et, pour la première fois en avant-première, le nouveau film Disney de fin d’année, «Vaiana, la légende du bout du monde» de Ron Clements & John Musker, en version doublée en langue arabe, avec sous-titrage français.

Un jury de choix…

Présidé par le grand cinéaste hongrois, Béla Tarr, le jury de la 16ème édition du FIFM est composé de Lisandro Alonso (Argentine), Bille August (Danemark), Jason Clark (Australie), Suzanne Clément (Canada), Bruno Dumont (France), Kalki Koechlin (France & Inde), Fatima Harandi «Raouia» (Maroc) et Jasmine Trinca (Italie).

Et des hommages

Comme chaque année, le Festival rend hommage à de grands noms du 7ème Art. Il s’agit d’Isabelle Adjani (France), Shinya Tsukamoto (Japon) et Paul Verhoeven (Pays-Bas).Un grand hommage est également rendu au comédien marocain Abderrahim Tounsi, plus connu sous le nom de «Abderraouf». A titre posthume, deux grands hommages sont rendus à la mémoire de deux grands noms du cinéma du monde. Il s’agit de l’Iranien Abbas Kiarostami et du Marocain Abdellah Masbahi.

Hamid Dades

Voir aussi

Festival : Le cinéma des peuples à Imouzzer Kandar

La 14ème  édition du Festival du cinéma des peuples se tiendra du 9 au 12 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.