dimanche 24 septembre 2017

Scandale : Harcèlement sexuel collectif contre une jeune handicapée, dans un bus, à Casablanca

Depuis dimanche 20 août au soir, une vidéo, circule et montre une jeune femme se faire agresser sexuellement par une bande d’adolescents, dans un bus à Casablanca. En plein jour, celle-ci subit attouchements et insultes, sous les rires. En larmes, dénudée et entourée par le groupe d’hommes, torses nus, elle tente de se dégager, en vain. Le bus continue quant à lui de rouler, sans que personne n’intervienne. Les enquêtes et investigations à propos de cette vidéo, ont permis d’identifier les suspects quelques heures après la diffusion de la séquence, il s’agit de 6 mineurs, âgés entre 15 et 17 ans, la sûreté nationale a pu les arrêter à Sidi Bernoussi, a indiqué la DGSN. Les investigations menées par la police ont permis également de déterminer l’identité de la victime, âgée de 24 ans, elle souffre de troubles mentaux et habite le même quartier où résident les mis en cause.

La vidéo est insoutenable et les réactions ont été vives, mais également divisées. Si la plupart dénoncent cette agression, qui est loin d’être un cas isolé, d’autres cherchent à rejeter la faute sur la femme qui ne portait pas de vêtements appropriés à leurs yeux. On croit rêver !

Ce type d’agression sexuelle arrive tous les jours au Maroc, et près de deux femmes sur trois sont victimes de violences.

Des témoignages des habitants du quartier de Bernoussi prennent la défense des agresseurs et leur trouvent des excuses comme “leur jeune âge, le fait qu’ils s’adonnent à des drogues, et qu’ils ne soient “que des gamins”.

Au Maroc, les agressions se concluent rarement par l’arrestation des criminels. Les autorités ne semblent pas s’intéresser aux divers harcèlements que subissent les Marocaines de la part des hommes ! Cette affaire n’a d’ailleurs pas fait réagir les politiques… Occupés, sans doute, à plus important qu’à défendre la dignité de la femme et la défense des sans-défense… (Le PPS vient cependant de publier un communiqué condamnant vivement cette agression).

Des internautes ont, eux, appelé à un sit-in le 23 août à Casablanca à 18h, place Marechal pour exprimer leur indignation. Soyez nombreux !

Sanaa Aaddaj Eloudghiri

Voir aussi

Le Centre régional de transfusion de Meknès a-t-il encore jeté des poches de sang ?

Les réseaux sociaux se sont enflammés autour de l’affaire «des poches de sang jetées à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !