vendredi 16 novembre 2018

Casablanca : Ouverture du deuxième Forum des “Panafricaines”

La séance d’ouverture de la deuxième édition du Forum des journalistes africaines, «Les Panafricaines», a eu lieu vendredi 26 octobre 2018 à Casablanca.

Dans son allocution d’ouverture et de bienvenue, le Directeur Général de la deuxième chaîne (2M), Salim Cheikh, à mis l’accent sur la nécessité de traiter la question migratoire en Afrique et dans le monde, à travers une nouvelle approche médiatique, loin des préjugés et des clichés qui stigmatisent les migrants.

Haro sur les idées reçues

L’ouverture de la deuxième édition des «Panafricaines», a été marquée par la présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita. Le chef de la diplomatie marocaine a, à cette occasion, appelé les pays africains à instaurer les bonnes pratiques médiatiques en matière de traitement des questions migratoires. Dans ce sens, il a mis en garde contre le populisme qui accompagne, souvent, le traitement des dossiers liés à la migration. «Sur 100 migrants internationaux dans le monde, moins de 1% est africain», a précisé Bourita. Il a, en outre, appelé à s’éloigner des solutions de facilité dans le règlement des problématiques liées à la migration. «Le Maroc oppose une approche humaniste dans ce domaines. Plus de 50.000 personnes en situation irrégulière au Maroc ont vu leur situation régularisée»,a ajouté le ministre, rappelant l’intérêt qu’accorde SM le Roi Mohammed VI à tout ce qui a trait aux questions migratoires.

Pour sa part, Fatiha El Aouni, responsable antenne et rédactrice en chef de Radio 2M, a expliqué que les médias ont un rôle des plus décisifs à jouer dans le traitement et la sensibilisation de l’opinion publique nationale et internationale aux questions migratoires. Après la cérémonie d’ouverture, un débat enrichissant a été animé par  Samira Sitaïl, Directrice générale de l’information de la chaîne 2M, autour du thème: «D’une rive à l’autre, pour un regard juste sur les migrants».

A quelques semaines du Pacte mondiale

Par ailleurs, à la veille de ce Forum, le réseau des journalistes femmes d’Afrique (116 représentantes de la presse panafricaine, dont une centaine de journalistes marocaines) a discuté, jeudi 25 octobre, avec Nasser Bourita des questions migratoires.

Le ministre a notamment rappelé que ce Forum se tient quelques semaines avant l’adoption (le 10 décembre prochain à Marrakech) du Pacte Mondial pour les Migrations, à l’issue du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres des Nations Unies, sous les auspices de l’Assemblée Générale de l’ONU.  Selon cette dernière, le monde compte plus de 258 millions de personnes résidant en dehors de leur pays natal; ce qui représente 3,4% de la population mondiale et seulement 1 sur 5 provient de l’Afrique, alors que 80% de la migration s’effectue à l’intérieur de l’Afrique.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Projet de Loi de Finances 2019 : Benchaâboun attendu au Parlement

Les deux Chambres du Parlement tiendront, lundi 22 octobre 2018, une séance plénière commune consacrée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.