jeudi 19 juillet 2018

Maroc-Afrique-Europe : Apport au développement et à l’intégration économique

L’ancrage africain du Maroc et l’apport du Royaume au développement économique et social et à l’intégration du continent ont été mis en relief par les participants à une conférence qui s’est tenue à Bruxelles à l’initiative de l’European Policy Center (EPC).

Cette conférence a été organisée en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin et l’ambassade du Maroc auprès de l’Union européenne autour du thème «Le développement de l’Afrique, une priorité clé pour l’Europe et le Maroc».
Intervenant dans ce cadre, Colin Scicluna, directeur exécutif adjoint chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au Service européen pour l’action extérieure SEAE de l’UE, a souligné la relation de «longue durée» qu’entretiennent le Maroc et l’UE, affirmant qu’elle constitue un ‘’bon exemple’’ de coopération.

Pour sa part, le représentant permanent de l’Union Africaine auprès de l’UE, Ahmat Awad Sakine, a affirmé que le Maroc est considéré au sein de l’UA comme un «grand pays qui contribue à l’intégration de l’Afrique et du Maghreb».
Soulignant la place que le Royaume occupe aujourd’hui aux niveaux de l’Union africaine et de l’Europe, il a indiqué que «tout ce qui régit les relations UE-Maroc profite aussi à l’Afrique au-delà même de la coopération triangulaire».

Le diplomate africain a affirmé que le Maroc «a toujours été un membre actif de l’Union africaine», soulignant la «place très importante» du Royaume au sein de l’organisation panafricaine. Il a de même mis en exergue le rôle dont le Maroc s’acquitte en Afrique dans le cadre des opérations de maintien de la paix auxquelles il prend part dans différents pays du continent.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Ahmed Reda Chami a insisté sur la vocation africaine du Maroc, faisant savoir que depuis le lancement du partenariat entre les continents européen et africain, le Royaume a toujours plaidé pour un partenariat stratégique, équitable, équilibré et mutuellement bénéfique entre les deux partenaires.

Chami s’est ensuite attardé sur la contribution du Maroc au développement de l’Afrique dans le cadre de l’Union africaine et à travers l’Union européenne dans la logique de la coopération triangulaire. Il a dans ce contexte rappelé les visites effectuées par SM le Roi Mohammed VI dans différents pays africains, rappelant les centaines d’accords de coopération que le Maroc a signés avec des pays africains.
Concernant l’apport du Royaume au développement de l’Afrique, Chami a indiqué que le Maroc était déjà très engagé bilatéralement avec différents pays africains et qu’il le devient aujourd’hui à travers l’Union africaine. Le Maroc, a-t-il ajouté, s’emploie aussi à mettre à contribution sa relation avec l’UE pour apporter aussi une valeur ajoutée pour le développement du continent.

ML

Voir aussi

Afrique-UCESA : Quel positionnement au sein de l’UA et de la CEDEAO

L’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCESA) a tenu, à Rabat, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.