vendredi 15 novembre 2019

COP25 : Le voilier “Regina Maris” quitte Casablanca avec à bord la torche “Light us”

Le voilier « Regina Maris » a quitté lundi le port de Casablanca vers Sao Paulo (Brésil), dans le cadre du périple de la torche « Light us » jusqu’à Santiago, où se déroulera la Conférence des parties de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), les 2 et 3 décembre prochain.

Lancée par le MIPAI (Mediterranean intelligence and public affairs institute), association représentant la jeunesse méditerranéenne œuvrant sur des actions en faveur du climat, cette torche photovoltaïque et intelligente, que les parties engagées se transmettent symboliquement à chaque nouvelle édition de la COP, sera, par la suite, acheminée par voie terrestre en bus électrique jusqu’à la capitale chilienne.

Pour cette année, l’initiative du rallye « Light us », qui est à sa 4ème édition, est placée sous le thème « la jeunesse source d’innovations », en vue de mettre en avant l’implication des jeunes pour la préservation de l’environnement.

« Nous sommes partis cette année depuis la Pologne pour rejoindre Casablanca en train et voitures électriques, avant d’embarquer sur le « Regina Maris » en partenariat avec l’association Sail to COP », a indiqué à la MAP le président du MIPAI, le Marocain Ayoub Makhloufi, qui fait partie des activistes à bord du « Regina Maris ».

Plusieurs nationalités sont représentées, notamment les Hollandais, les Allemands, les Suisses, les Français et les Belges, a-t-il noté, précisant qu’il est le seul marocain à embarquer sur ce voilier.

L’objectif de ce périple est de transporter « Light us« , qui est le symbole de cet événement planétaire depuis la COP22 de Marrakech avec le moindre rejet de carbone, a-t-il précisé.

Le MIPAI a prévu un trajet historique depuis Katowice, en Pologne, jusqu’à Santiago, en limitant au maximum l’impact carbone du transport de la torche « Light us« .

Ainsi, le train et les voitures électriques ont été utilisés durant les étapes Katowice, Monaco et Tanger, alors que les étapes Scheveningen, Casablanca et Sao Paulo sont assurées par « Regina Maris« . Le bus électrique transportera par la suite la torche à Santiago.

Avec MAP

Voir aussi

Master Class : Quels enjeux des administrations fiscales africaines

Des experts d’environ 20 pays africains ont pris part, à Rabat, à la 1ère édition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.