Tindouf : Nouvelle mobilisation pour Najiba

La famille espagnole adoptive de Najiba Mohamed Belkacem, la jeune sahraouie retenue de force dans les camps de Tindouf depuis près de deux ans, monte à nouveau au créneau, réclamant sa libération.
Le père adoptif de Najiba, José Maria Contreras qui réside en Espagne, a lancé une pétition la semaine dernière sur les réseaux sociaux, largement relayée par les médias.
La jeune Najiba, 23 ans, qui s’était rendue dans les camps de Lahmada en septembre 2013, dans le cadre d’un voyage familial, avait été retenue par ses parents biologiques, sous prétexte de lui apprendre le dialecte hassani. Depuis, le Polisario et la soldatesque algérienne –qui sont les donneurs d’ordre de cette séquestration- lui interdisent de quitter les camps.

Dans une interview téléphonique accordée au journal La Vanguardia, Najiba a lancé ce cri: «ils m’ont menti, confisqué mes documents de voyage (passeport algérien), ma carte de séjour… Je veux recouvrer ma liberté, mais ils ont hypothéqué mon droit à cette liberté, ici, dans les camps de Tindouf où la température frôle les 50 degrés à l’ombre … J’étouffe sous la pression de la chaleur, sous le poids des regards qui me guettent, la vie est ici un enfer, les gens manquent de tout, je demande une intervention urgente, je veux retourner en Espagne».

Voir aussi

Rethinking the Sahara Dispute,Algérie,Sahara marocain

“Rethinking the Sahara Dispute”, une analyse “serrée du jeu trouble” d’Alger dans ce conflit “larvé”

“Rethinking the Sahara Dispute : History and Contemporary Perspectives”, ouvrage collectif en anglais qui vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.