Tanger | Nasser Bourita réaffirme la volonté du Royaume de contribuer à la résolution de la crise libyenne

Nasser Bourita réaffirme la volonté du Royaume de contribuer à la résolution de la crise libyenne

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a affirmé, mardi, que la réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne, qui se tient à Tanger, traduit la ferme volonté du Royaume du Maroc de résoudre la crise libyenne.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture officielle de la réunion consultative, qui vient s’ajouter aux rencontres inter-libyennes organisées au Maroc dans le but de soutenir une solution politique à la crise libyenne, M. Bourita a souligné que cette réunion importante et la forte présence à cette rencontre traduisent l’engagement ferme du Royaume du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à faire tout son possible pour soutenir les efforts visant à résoudre la crise libyenne.

M. Bourita a relevé, lors de cette réunion qui connait la participation de plus de 110 membres de la Chambre des représentants libyenne, que cela traduit également le niveau de confiance et la reconnaissance dont jouit le Maroc auprès des frères libyens, toutes orientations et appartenances géographiques et politiques confondues, réaffirmant l’attachement du Souverain à tout ce qui renforce l’unité de la Libye soeur et la cohésion de ses institutions légitimes.

“Le Royaume du Maroc n’épargnera aucun effort pour mettre en place les conditions adéquates, afin de rapprocher les points de vue pour unifier la Chambre des représentants libyenne et réunir ses membres des différentes régions de la Libye soeur (…) de manière à mettre fin aux divisions internes et à relever les défis relatifs aux prochaines échéances politiques et aux aspirations du peuple libyen frère, afin de parvenir à des consensus et à une feuille de route globale et unifiée pour résoudre définitivement la crise libyenne sous l’égide des Nations Unies”, a dit M. Bourita.

Conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a la ferme conviction que l’approfondissement des consultations et du dialogue inter-libyen constitue la voie la plus efficace pour réaliser les aspirations du peuple libyen à la stabilité et le développement, et le meilleur moyen pour faire face aux défis sécuritaires et aux aspects négatifs ayant accompagné le traitement de la crise libyenne, a noté le ministre.

Il a précisé, dans ce sens, que la diplomatie marocaine a invité les frères libyens à résoudre leur crise selon un certain nombre de considérations, en particulier la conviction que la solution en Libye ne peut venir que par les Libyens eux-mêmes et que la responsabilité de la communauté internationale ne doit pas aller au-delà des efforts pour accompagner la Libye, assurer un espace de dialogue et de consultation et immuniser cet espace contre les tractations des agendas étrangers.

Ces considérations portent aussi sur le constat que toutes les tentatives visant à mettre en place des solutions toutes prêtes pour la Libye ont échoué, ainsi que sur l’expérience du Maroc avec les frères libyens, qui a débuté avec le processus de Skhirat puis les rencontres de Bouznika.

M. Bourita a relevé que cette réunion consultative, qui connait la participation de plus de 110 membres de la Chambre des représentants libyenne représentant les différents courants politiques et régions libyennes de l’est, de l’ouest et du sud, “est la première du genre et constitue une avancée positive dans le processus des efforts consentis pour unifier la Chambre des représentants et restaurer l’esprit de solidarité, de cohésion et d’union dans une institution légalement élue en Libye depuis 2014”.

Il s’est ainsi arrêté sur le rôle central de la Chambre des représentants dans la structure institutionnelle de l’État libyen conformément à l’Accord de Skhirat, en particulier l’approbation des législations et des politiques publiques durant la phase de transition, le vote pour ou contre la confiance au Conseil des ministres, l’adoption du budget général, la surveillance du pouvoir exécutif et l’approbation de la politique générale présentée par le gouvernement.

Le ministre a, à cet égard, passé en revue les attentes de cette réunion consultative, en particulier le rapprochement entre les différentes composantes de la Chambre des représentants, la détermination de la date et du lieu de la tenue d’une réunion sur le territoire libyen, l’unification des positions et des visions concernant les résultats du dialogue politique libyen, l’appui des accords conclus à Bouznika concernant les postes de souveraineté, et la réhabilitation de la Chambre pour qu’elle joue pleinement son rôle au cours de la période à venir.

Le peuple libyen et la communauté internationale, a-t-il poursuivi, attendent les résultats des consultations engagées pour unifier les rangs et élargir les horizons d’une solution politique définitive à la crise libyenne, afin d’assurer la sortie de la Libye de la phase de transition vers la phase de stabilité politique, à travers l’organisation d’élections législatives et présidentielles à la date annoncée par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, à savoir le 24 décembre 2021, sur la base d’un processus constitutionnel convenu entre les institutions et les instances légitimes en Libye.

À l’issue de la séance d’ouverture de la réunion, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a reçu une distinction au nom des membres de la Chambre des représentants libyenne.

LR/MAP

Voir aussi

maroc-libye,Abdallah Hussein Al-Lafi,Nasser Bourita

Le Maroc a toujours oeuvré pour un consensus entre les Libyens

Le Maroc a toujours oeuvré pour un consensus entre les Libyens, que ce soit à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.