Séisme au Maroc | Impressionnée par l’élan de solidarité, la BEI propose un soutien financier au Royaume

Le nouveau représentant de la Banque européenne d’investissement (BEI) au Maroc, Adrien de Bassompierre, s’est dit “impressionné” par l’élan de solidarité et d’unité qui a émané si rapidement dans les quatre coins du Royaume, suite au séisme ayant frappé plusieurs régions du Maroc, en faisant part de la disposition de cette institution financière à apporter “son soutien financier au Maroc à court et à long termes”.

“Je ne suis ici que depuis début septembre, mais je me sens déjà très attaché à ce pays et à son peuple généreux. J’ai été impressionné par l’élan de solidarité et d’unité qui a émané si rapidement dans les quatre coins du Royaume”, a affirmé M. de Bassompierre dans une interview à la MAP.

Le chef de la représentation de la BEI au Maroc a souligné que la Banque européenne, “en tant que partenaire indéfectible et de longue date du Royaume du Maroc, se tient solidaire et est prête à apporter son soutien financier à court et à long termes”.

Aziz Akhannouch et une délégation du Congrès américain mettent en exergue les relations distinguées unissant le Maroc et les Etats-Unis

Il a indiqué que dès lundi 11 septembre, son institution a commencé à évaluer les besoins “avec nos partenaires marocains afin d’apporter le meilleur soutien possible dans la phase de reconstruction, à la fois en termes d’expertise et de financements.

Il s’agit d’abord, selon lui, de réorienter les fonds disponibles dans le cadre de projets déjà signés vers les zones sinistrées. Ensuite, a-t-il poursuivi, proposer de nouvelles lignes de financement destinées à la reconstruction et à l’augmentation de la résilience aux catastrophes, selon les priorités retenues par les autorités marocaines. Enfin, a-t-il ajouté, débloquer des financements sous forme de dons pour les besoins humanitaires nécessaires dans les zones affectées.

Par ailleurs, M. de Bassompierre s’est dit «heureux et honoré de représenter la Banque européenne d’investissement au Maroc. D’abord pour écouter, apprendre, puis partager des idées et des solutions avec tous nos partenaires».

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,épargne nationale,PIB,HCP

HCP | L’épargne nationale à 26,7% du PIB au 4e trimestre 2023

L’épargne nationale s’est située à 26,7% du produit intérieur brut (PIB) au 4ème trimestre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...