Santé, enseignement, emploi… | Le RNI a fait des promesses qu’il s’engage à tenir

Aziz Akhannouch,RNI

Aziz Akhannouch, Président du RNI et Chef du gouvernement désigné

Tout le long de sa campagne, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a martelé sa volonté d’œuvrer à l’objectif national de voir se réaliser un Maroc juste et égalitaire.  

Fort de cette conviction que les Marocains méritent mieux, le Président du RNI s’est engagé à apporter des solutions concrètes aux difficultés sociales et économiques dont souffrent les citoyens.

L’art et la manière de convaincre

C’est dans cet esprit que Aziz Akhannouch a présenté le programme électoral de son parti, à l’occasion d’une tournée nationale menée à travers 100 villes du Maroc. Lors de cette tournée qui a démarré en juin 2021 et a duré 100 jours, le Président du RNI a fait preuve d’une grande proximité vis-à-vis de la population. C’est ce qui lui a permis de gagner la confiance du public. Laquelle confiance, s’est nettement reflétée sur les résultats des élections législatives, régionales et communales du 8 septembre 2021 qui a placé le RNI en première position.

Un programme qui se veut précis

Moins de 48 heures après l’annonce des résultats des élections, Aziz Akhannouch a été nommé Chef de gouvernement, par SM le Roi Mohammed VI. Le Souverain l’a également chargé de former le nouveau gouvernement. Indépendamment de sa composition, l’Exécutif à venir est très attendu sur de nombreux dossiers, notamment celui de l’emploi et la relance économique post-Covid-19.

Le Rassemblement National des Indépendants estime qu’aujourd’hui, plus que jamais, l’heure est à l’action pour faire face aux répercussions négatives de la pandémie, notamment sur les secteurs économiques et sociaux. A ce titre, le parti de la colombe s’est engagé, dans le cadre de son programme politique 2021-2026, baptisé «Tu Mérites Mieux!», à verser un revenu mensuel de 1.000 dirhams, à l’horizon 2026, aux personnes âgées de 65 ans et plus, avec une assurance maladie pour les plus démunis. Dès 2022, un transfert de 400 dirhams mensuels pour les personnes de plus de 65 ans est en vue. En détenant les commandes du gouvernement, le Rassemblement national des indépendants entend aussi donner un coup de fouet au secteur de l’emploi, de la santé et de l’éducation. Pour concrétiser ses engagements, le RNI compte mobiliser des ressources budgétaires additionnelles, notamment à travers les contributions volontaires au fonds «Zakat Al Mal», outre le maintien de la contribution sociale de solidarité.  Parmi les engagements pris par le RNI, figurent le financement des projets d’entrepreneuriat, associatifs, environnementaux, culturels et sportifs. Enfin, le RNI s’engage à ne pas augmenter la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), ni l’Impôt sur le Revenu (IR) ou sur les Sociétés (IS), tout en veillant à instaurer le principe d’égalité en matière fiscale.

Le Rassemblement National des Indépendants parviendra-t-il à concrétiser ses promesses électorales après sa victoire écrasante au scrutin du 8 septembre 2021? En tout cas, Aziz Akhannouch qui poursuit ses discussions avec les leaders des principaux partis pour la formation d’un nouveau gouvernement, s’est dit prêt à travailler avec l’ensemble des formations politiques qui partagent sa vision et ses engagements pour le Maroc de demain.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Casablanca-Settat,campagne électorale

Casablanca | Frénésie de travaux à la veille des élections

A quelques semaines des élections, les commentaires sur les travaux qui se multiplient actuellement dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.