Rabat | La CDG et l’ONCF scellent un partenariat stratégique

Le directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), Khalid Safir, et le directeur général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie, ont signé, vendredi dernier à Rabat, une convention-cadre de partenariat stratégique définissant les modalités et les champs de collaboration entre les deux groupes.

Cette convention-cadre définit les bases d’un partenariat durable et profitable entre les deux parties dans différents domaines identifiés, se rapportant entre autres au conseil financier et à la structuration de financement, à l’aménagement du territoire, à la gestion immobilière, aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, indique-t-on dans un communiqué conjoint publié lundi sur le site de l’ONCF.

Ce partenariat vient accompagner le nouveau cycle de développement de l’Office et de ses filiales dans la continuité des mutations majeures réalisées durant les deux dernières décennies, fait savoir la même source.

Et d’ajouter que ces mutations visent à asseoir et à promouvoir une mobilité durable et accessible à tous pour répondre aux défis stratégiques, économiques et environnementaux du Maroc et être à la hauteur des attentes lors des prochaines échéances.

L’ONCF prévoit clôturer 2021 avec 30 millions de voyageurs

Pour le groupe CDG, cette démarche est au cœur de sa nouvelle stratégie d’accompagnement des politiques publiques dans le développement de projets stratégiques nationaux à fort impact économique et social.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une vision à long terme, lui permettant un accompagnement durable de ses partenaires en mettant à leur disposition l’ensemble de ses expertises techniques et financières, à travers ses différentes filiales, à même de leur permettre de structurer au mieux leurs projets de développement et de mobiliser les financements nécessaires auprès de diverses parties prenantes.

“La synergie entre la CDG et l’ONCF sur des projets stratégiques renforce leur volonté mutuelle à accompagner pleinement la dynamique de développement économique et social de notre pays sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste”, conclut le communiqué.

LR/MAP

,

Voir aussi

Union européenne,Maroc,accord agricole

L’UE réaffirme l’impact socio-économique positif de l’accord agricole avec le Maroc

L’Union européenne a réaffirmé, dans son rapport 2023, l’impact socio-économique positif de l’accord agricole avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...