Produits de la pêche | L’ONUDI clôture les projets pilotes du programme SwitchMed

transformation-des-produits-de-la-peche-:-l’onudi-cloture-les-projets-pilotes-du-programme-“switchmed”

L’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) a organisé, mardi à Rabat, l’événement de clôture des projets pilotes mis en œuvre dans le cadre du programme régional Switchmed.

Financé par l’Union européenne, ce programme vise à accompagner le secteur de transformation des produits de la pêche vers une industrie efficiente, orientée vers les marchés à fort potentiel de développement et pour une économie bleue durable au Maroc, indique l’ONUDI dans un communiqué.

Lors de cet événement, l’ONUDI a présenté les résultats des projets pilotes et leur potentiel à l’échelle nationale, en mettant en lumière l’opportunité majeure de l’industrie marocaine de transformation du poisson, de s’inscrire dans la dynamique croissante des marchés de la bioéconomie bleue.

“Les projets pilotes ont mis en évidence un potentiel significatif, à la fois sur le plan économique et environnemental”, a déclaré la Conseillère Technique en Chef du projet ONUDI/SwitchMed, Roberta De Palma, citée par le communiqué.

“Ces initiatives offrent des perspectives non seulement pour les marchés conventionnels mais également pour ceux à plus haute valeur ajoutée tels que le nutraceutique, la cosmétique, ou encore le pharmaceutique, pour lesquels les ingrédients marins sont recherchés”, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, l’ONUDI souligne que le Maroc, bénéficiant d’une position unique grâce à des matières premières abondantes et de haute qualité, peut diversifier ses sources de revenus et découpler la croissance économique des activités de pêche.

Economie bleue : ce qu’en a dit le Maroc

Les projets pilotes ont démontré la faisabilité technique et la viabilité économique des différentes voies de valorisation explorées, allant des hydrolysats, très prisés notamment pour leurs propriétés dans les formulations d’aliments pour l’aquaculture, au collagène, minéraux et peptides marins destinés à des marchés plus haut de gamme de la nutraceutique, cosmétique ou pharmaceutique.

“L’économie bleue est au cœur d’une nouvelle révolution économique et industrielle autour de la mer qui se prépare maintenant. Les enjeux en termes de santé, d’alimentation et de lutte contre le réchauffement climatique sont immenses pour le Maroc comme pour l’UE. Il est donc vital de coopérer”, a fait valoir le Chef adjoint de la Délégation de l’Union européenne au Maroc, Daniele Dotto.

L’objectif de SwitchMed consiste à soutenir et intensifier la transition vers les pratiques de consommation et de production durables (SCP), qui contribuent à promouvoir une économie verte et circulaire dans la région. Pour ce faire, le programme utilise une approche intégrée et globale qui cible et implique différents acteurs, abordant ainsi la transition à différents niveaux.

Cet événement a également été l’opportunité de présenter la feuille de route bâtie sur les résultats de SwitchMed, qui identifie, au profit des décideurs institutionnels et du secteur privé, les axes stratégiques pour le développement d’une bioéconomie bleue dans le secteur de transformation des produits de la pêche au Maroc.

La durabilité, un objectif commun du Maroc et de l’UE (Communiqué conjoint)

“Cette feuille de route vise à encourager et à orienter les discussions parmi les parties prenantes concernant les étapes clés, les objectifs et les échéanciers associés à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan stratégique pour promouvoir une économie plus résiliente, compétitive et apte à relever les défis du développement durable dans ce secteur contribuant de manière significative au rayonnement de l’économie marocaine sur la scène internationale”, a estimé la Cheffe du Bureau Régional pour la Région Arabe, O-i-C Représentante de l’ONUDI au Maroc, Hanan Hanzaz.

Ont pris part à cet événement, des représentants du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, du ministère de l’Industrie et du Commerce, du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, de la Fédération des Industries de Transformation et de Valorisation des Produits de la Pêche (FENIP), de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), de l’ONUDI et de la délégation de l’Union Européenne au Maroc.

LR/MAP

,

Voir aussi

Conseil Exécutif,UA,Maroc,Afrique

CE de l’UA | Le Maroc réitère la Vision Royale plaçant les causes nobles de l’Afrique au centre de l’agenda panafricain

Le Maroc a réitéré, mercredi devant la 44eme session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...