Flash Infos

Palestine : L’esplanade des Mosquées mobilise

Palestine esplanade des mosquees

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont entendu leurs imams prêcher la défense de la mosquée Al-Aqsa contre les Israéliens, lors de la grande prière du vendredi 31 octobre, en Cisjordanie, à Gaza et dans la Vieille ville de Jérusalem transformée en camp retranché.
A Al-Aqsa même, la prière, placée sous très haute surveillance policière israélienne, s’est déroulée dans le calme sur l’esplanade des Mosquées, rouverte ce vendredi matin, après avoir été complètement fermée jeudi (30 novembre) par Israël pour la première fois depuis des années.
Les Palestiniens étaient appelés de toutes parts à mettre à profit les rassemblements de la prière pour manifester contre les agissements israéliens sur l’esplanade des Mosquées où se trouve la mosquée Al-Aqsa. L’esplanade, qui surplombe la Vieille ville, est le troisième lieu saint de l’islam. Egalement vénérée par les juifs, elle est au cœur depuis l’été des tensions à Jérusalem-Est, partie palestinienne annexée de la ville.

Les musulmans s’alarment de l’intention prêtée au gouvernement israélien d’autoriser les juifs à prier sur l’esplanade. Ils dénoncent des provocations de la part de juifs ultra-nationalistes qui accèdent à ce lieu sous le couvert d’une visite et se mettent à prier. Ils s’indignent en outre des restrictions imposées à l’accès au site.

Patrice Zehr

Voir aussi

Dialogue inter-libyen de Bouznika Les accords du 2ème round

Dialogue inter-libyen | Les accords du 2ème round sont décisifs pour le choix des titulaires des postes de souveraineté

Les accords auxquels sont parvenues la délégation du Haut conseil d’Etat et celle de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.