Ouverture à Agadir de la 8ème édition de l’Africa Agri Forum

Les travaux de la 8ème édition de l’Africa Agri Forum (AAF), se sont ouverts mardi à Agadir, sous le thème “Souveraineté alimentaire : le temps d’agir”.

Organisé sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en partenariat avec OCP Africa et avec l’appui de l’Union Africaine, (UA), cet évènement régional de deux jours, est dédié à la promotion du secteur agricole en Afrique francophone.

Au cœur de cette édition qui se tient pour la première fois au Maroc, plus de 400 experts échangeront autour de thématiques stratégiques portant sur la souveraineté alimentaire et la coopération agricole.

Dans une intervention par visioconférence, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a indiqué que le développement de l’agriculture, la sécurité alimentaire, la croissance durable des territoires ruraux sont des défis communs pour les pays africains.

Et d’ajouter que le futur de la coopération intra-africaine repose beaucoup sur la capacité à mieux traiter ces enjeux dans une perspective collective, soulignant que le Maroc très attaché aux relations avec les pays africains frères, est fermement convaincu que la souveraineté alimentaire, l’agriculture, l’alimentation et le rural sont des domaines prioritaires du développement, de coopération et de partenariat intra-africains.

Le Maroc a fait de la souveraineté alimentaire une base essentielle et un moyen pour garantir la sécurité alimentaire, un engagement fondamental et une priorité stratégique dans sa politique de développement, a-t-il poursuivi, notant que ces objectifs sont au cœur du nouveau modèle de développement marocain.

Golf : Le Trophée Hassan II…

Dans ce sens, M.Sadiki a rappelé le lancement du Plan Maroc Vert en 2008 et la stratégie Génération Green en 2020 à l’horizon 2030, venue consolider les acquis, traiter les défis et pérenniser la dynamique de développement agricole et rural selon une approche intersectorielle intégrée qui s’inscrit dans le long terme et vise une agriculture éco-efficiente et résiliente.

Également tournée vers l’avenir, la stratégie Halieutis de développement du secteur des pêches s’inscrit dans la même ligne d’améliorer la sécurité alimentaire et la résilience et la durabilité des systèmes alimentaires, a souligné le ministre.

Et de poursuivre que ces stratégies doivent assurer la disponibilité alimentaire en privilégiant la protection des ressources naturelles à travers leur utilisation rationnelle tout en s’adaptant aux changements climatiques.

L’atteinte de la sécurité et souveraineté alimentaire est une question complexe, dépassant souvent les capacités des pays individuellement. Elle requiert une forte volonté de promotion de la collaboration et de l’échange de données et d’expériences entre les pays notamment du Continent Africain dans le cadre de la coopération Sud-Sud et triangulaire, de l’élaboration de stratégies communes pour faire face aux défis communs et de la gestion des ressources partagées, a-t-il estimé.

Et de conclure que la coopération entre le Maroc et les autres pays africains dans le domaine agricole et de la pêche constitue un axe constant important dans la politique étrangère du Royaume visant l’émergence d’une agriculture et une pêche compétitives et durables.

Le Maroc et l’ONU fêtent la 1ère Journée Internationale de l’Arganier

Pour sa part, Ken Lohentou, spécialiste de l’agriculture digitale au bureau d’Afrique de la FAO, a souligné dans une déclaration à la MAP, que ce forum examine principalement les questions liées aux moyens d’assurer la sécurité alimentaire en Afrique à travers notamment l’utilisation des technologies numériques pour renforcer la production agricole face aux enjeux du changement climatique.

De son côté, le président du conseil de la région Souss-Massa, Karim Achengli a indiqué que cet événement continental revêt une importance cruciale et met l’accent sur des défis majeurs portant sur la sécurité et la souveraineté alimentaires, notant que ce forum est l’occasion pour passer en revue et partager l’expertise du Royaume dans ces domaines.

Ce forum dont l’invitée d’honneur est la République Islamique de Mauritanie, est l’occasion pour les experts des secteurs agricole de mieux appréhender les politiques agricoles développées en Afrique, la modernisation de l’agriculture, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, les défis infrastructurels, l’entreprenariat agricole ainsi que la transformation digitale. Ce conclave constitue un espace de dialogue dynamique et innovant dans la manière d’aborder et d’approfondir les axes prioritaires pour le développement du secteur agricole africain, privilégiant la coopération Sud Sud, dans une atmosphère exclusive et conviviale inspirant les grands décideurs africains de la sphère gouvernementale comme du secteur privé.

LR/MAP

Voir aussi

Conseil de gouvernement,marchés publics

Conseil de gouvernement | Adoption d’un projet de décret relatif aux marchés publics

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...