ONU/Palestine | Le rôle du Comité Al-Qods, présidé par SM le Roi, mis en exergue devant le Conseil de sécurité

ONU,Palestine,Comité Al-Qods,Conseil de sécurité

Le rôle du , présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur de la défense de la ville sainte et de la préservation de son identité, a été mis en avant, lundi devant le Conseil de sécurité de l’.

“Le , sous le leadership de Son Président SM le Roi Mohammed VI, s’acquitte constamment de son rôle politique, diplomatique et sur le terrain pour soutenir le peuple palestinien en général et les habitants d’Al-Qods en particulier”, a ainsi affirmé le Représentant permanent adjoint du auprès de l’, .

Lors du débat général trimestriel du Conseil de sécurité sur la question palestinienne, le diplomate a souligné que SM le Roi, en Sa qualité de Président du , multiplie les efforts politiques, diplomatiques et sur le terrain afin de préserver le statut particulier de la Ville sainte.

En effet, l’Appel d’Al-Qods, que le Souverain a signé avec Sa sainteté le Pape François lors de sa visite le 30 mars 2019 à , a insisté sur la nécessité de préserver la ville sainte d’Al-Qods en tant que patrimoine commun de l’humanité, terre de rencontre et symbole de coexistence pacifique entre les adeptes des trois religions monothéistes, a-t-il indiqué.

Le diplomate marocain a, également, mis en avant le travail de terrain mené par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, le bras exécutif du Comité Al-Qods, sous la supervision personnelle et effective de Sa Majesté le Roi, ajoutant que le supporte environ 86% de son budget annuel.

Depuis sa création en 1995, cette agence a œuvré pour la protection des droits arabes et islamiques dans la Ville Sainte, en soutenant et en finançant plusieurs projets vitaux dans les domaines social, culturel, éducatif, sanitaire et architectural, a-t-il précisé, ajoutant que ces projets ont eu un impact direct et tangible sur la vie des Maqdessis et leur résilience.

Il a, en outre, mis l’accent sur le soutien dont jouit le Comité Al-Qods auprès de la communauté internationale, y compris parmi les pays arabes et islamiques, tel que exprimé par le Conseil exécutif de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui s’est tenu ce lundi à Ryad.

Évoquant les provocations israéliennes récentes à Al-Qods, M. Kadiri a souligné que le a condamné ces agressions contre le peuple palestinien, ses sacralités et ses symboles religieux, tout en appelant à leur cessation immédiate.

Le diplomate marocain a affirmé que le Maroc dont le Souverain, SM le Roi Mohammed VI préside le Comité Al-Qods de l’OCI, appelle avec insistance à s’abstenir de tout acte à même d’exacerber la situation et de provoquer davantage de tensions dans la région.

Partant du souci de SM le Roi de soutenir la cause palestinienne et de défendre le statut particulier d’Al-Qods Acharif, le Souverain a eu, lundi dernier un entretien téléphonique avec Son frère Sa Majesté le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein, Souverain du Royaume Hachémite de Jordanie, a rappelé le diplomate.

Lire aussi
L’ambassadeur Hilale démystifie les allégations fallacieuses de l’Algérie sur le Sahara marocain

Il a noté que les entretiens entre les deux Souverains ont porté sur les développements et les événements que connaissent la ville d’Al Qods et la Mosquée Al Aqsa suite aux incursions dans les lieux sacrés et aux agressions des fidèles, partant en cela de la Présidence par SM le Roi Mohammed VI du Comité Al Qods et de la Tutelle hachémite de SM le Roi Abdallah II sur les lieux sacrés islamiques et chrétiens à Al Qods Acharif.

Les deux Souverains ont considéré que cette escalade est de nature à attiser les sentiments de rancœur, de haine et d’extrémisme et à anéantir les chances de relance du processus de paix dans la région, a-t-il ajouté.

Le diplomate a, de même, fait remarquer que le Maroc, sous la conduite de SM le Roi, réaffirme son entière solidarité avec les droits légitimes du peuple palestinien frère, laquelle est basée sur la légitimité internationale et la solution à deux Etats, devant aboutir à la création d’un État palestinien indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec sa capitale, Al-Qods-Est et qui vit côte à côte avec Israël dans la sécurité, la paix et la quiétude.

Il a aussi relevé que le Maroc demeure convaincu de la centralité de la cause palestinienne dans la région du Proche-Orient, ajoutant que cette question est prioritaire dans l’agenda de la communauté internationale.

Le diplomate a cité, dans ce cadre, un passage du message adressé par SM le Roi Mohammed VI au président du Comité des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Cheikh Niang, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien (2021).

Dans ce passage, le Souverain affirme que “la position ferme du Maroc n’a jamais été dictée par les circonstances et encore moins par une conjoncture particulière. Elle ne s’inscrit pas non plus dans le cadre de débats ou de surenchères politiques stériles”, a affirmé Sa Majesté le Roi, soulignant que la position du Royaume est fondée sur une conviction et une foi inébranlables que partagent unanimement les Marocains et elle est soutenue par un effort diplomatique constant et constructif ainsi que par un travail de terrain en faveur de la Cause palestinienne juste et de la Ville sainte d’Al-Qods”.

Et M. Kadiri de conclure que le Maroc continuera à œuvrer pour capitaliser sur son rôle historique et considérable concernant la cause palestinienne ainsi que sur ses relations distinguées avec toutes les parties et les forces internationales agissantes afin de réunir les conditions idoines pour relancer les négociations entre les parties palestinienne et israélienne, comme seul moyen à même de réaliser la paix et la stabilité au Moyen-Orient.

LR/MAP

Voir aussi

Géorgie,Russie

Guerre en Géorgie

Se fondant sur le fait que la grande majorité des Ossètes du Sud ont un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...