OMS | L’Europe connaît « une période de protection élevée » (Covid-19)

Covid-19,Europe,Omicron,OMS

Grâce au niveau actuel de vaccination et la moindre sévérité d’, l’ connaît « une période de protection élevée » comparable à un « cessez-le-feu » qui pourrait mener à la fin de la pandémie de , a estimé jeudi la branche européenne de l’.

« La pandémie n’est pas finie mais nous sommes dans la situation unique de pouvoir prendre le contrôle et nous ne devrions pas gâcher cette opportunité », a affirmé Hans Kluge, directeur régional de l’Organisation mondiale de la () lors d’une conférence de presse en ligne.

Il a ajouté: « Cette période de protection plus élevée doit être considérée comme un +cessez-le-feu+ qui pourrait nous apporter une paix durable ». Elle conjugue la protection vaccinale, la fin de l’hiver et un variant moins dangereux.

Cette situation de trêve ne pourra toutefois perdurer qu’à condition de poursuivre les campagnes de vaccination et la surveillance des nouveaux variants, a affirmé le responsable, alors que plusieurs pays européens relâchent considérablement leurs restrictions.

Covid-19 | 507 nouveaux cas et plus de 4,8 millions de personnes vaccinées

Quant aux nouveaux variants « qui apparaîtront inévitablement », « il est possible d’y répondre » sans réemployer « le type de mesures perturbatrices dont nous avions besoin auparavant », a affirmé M. Kluge.

Dans la région de l’ qui compte 53 pays dont certains sont situés en Asie centrale, les contaminations ont explosé quand le variant Omicron a pris le dessus, mais la situation sanitaire est jugée moins alarmante.

Près de 12 millions de nouveaux cas ont été enregistrés la semaine dernière d’après les données régionales de l’OMS, le chiffre le plus élevé depuis le début de la pandémie il y a deux ans.

L’OMS a appelé jeudi les autorités sanitaires à se concentrer sur la protection des populations les plus vulnérables.

LR/MAP

Voir aussi

Caire,Comité ministériel arabe,Maroc

Le Caire | Un Comité ministériel arabe réitère sa solidarité avec le Maroc face à l’ingérence du régime iranien dans les affaires intérieures du Royaume

Le Comité ministériel arabe chargé de faire face à l’ingérence iranienne dans les affaires intérieures …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...