Nasser Bourita s’entretient à Séoul avec son homologue coréen

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, dimanche à Séoul, avec son homologue de la République de Corée, Cho Tae Yul.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la dynamique bilatérale positive en cours ces dernières années et qui tire ses fondements de plus de 60 ans de relations diplomatiques.

A l’occasion de cet entretien, les deux ministres ont convenu d’optimiser les mécanismes de consultation bilatérale existant, par la tenue de la 8ème session de la Commission mixte et de la 6ème session des Consultations politiques.

Ils se sont également mis d’accord pour l’intensification des visites de part et d’autre dans le but d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations de coopération existant entre le Royaume du Maroc et la République de Corée.

La réunion a également été l’occasion pour les deux ministres de discuter des voies et moyens à même de renforcer les investissements et les échanges économiques et commerciaux en tenant compte des atouts que représente le Royaume, porte d’entrée en Afrique, et à travers le potentiel des accords de libre échange conclus par le Maroc.

Jean-Yves Le Drian en visite au Maroc du 7 au 10 juin

Les deux ministres ont, par ailleurs, passé en revue le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays et ont décidé de le renforcer à la lumière de la nouvelle dynamique souhaitée de part et d’autre.

Dans ce sens, ils ont procédé à la signature de trois accords. Il s’agit, premièrement, d’une convention de sécurité sociale, qui a pour objectif d’initier une coopération étroite entre le Maroc et la Corée en rapprochant leurs législations dans ce domaine aux fins de résoudre les difficultés spécifiques que rencontrent leurs ressortissants respectifs et leur permettre de bénéficier d’une protection complète, basée notamment sur l’égalité du traitement, la réciprocité et le maintien des droits acquis ou en cours d’acquisition, ainsi que le transfert des droits.

Le deuxième est un accord-cadre de coopération dans le domaine du changement climatique. Il vise à renforcer la capacité des deux pays à réduire/éliminer les émissions de gaz à effet de serre, à faire face aux impacts liés aux changements climatiques et à faciliter la transition des deux parties vers des économies à faible émission de carbone.

Maroc-Cambodge | Signature d'un accord sur les services aériens

Le troisième accord est relatif aux prêts du Fonds coréen de coopération pour le développement économique. Il a pour objectif de promouvoir la coopération entre le Maroc et la Corée, à travers l’octroi de prêts en vue de l’implémentation de projets définis d’un commun accord entre les deux parties.

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Sahara marocain,Sénégal,Yassine Fall

Le Maroc et le Sénégal se félicités de l’état des relations stratégiques singulières les unissant

Le Royaume du Maroc et la République du Sénégal se sont félicités de l’état des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...