NARSA | Tenue de la 6è session du Conseil d’administration

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a présidé, mardi à Rabat, les travaux de la sixième session du Conseil d’administration de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA), qui ont porté sur les activités et les comptes de l’Agence au titre de l’année 2021.

A cette occasion, le ministre a rappelé que l’enregistrement des baisses de nombre de morts et de blessés, par rapport à l’année de référence de la Stratégie Nationale de Sécurité Routière 2017/2026, ne correspond pas aux attentes et aux objectifs fixés par ladite stratégie, ce qui nécessite la mobilisation de davantage d’efforts par l’ensemble des acteurs institutionnels, professionnels, ainsi que par la société civile, indique un communiqué de la Narsa.

Dans ce contexte, M. Abdeljalil a souligné que la nature du service public de ce secteur nécessite l’adoption d’un plan d’action s’articulant autour d’une approche de réforme globale, s’agissant de l’aspect législatif et réglementaire, des actions de contrôle et de contention, de programmes de formation initiale et continue, ou de l’accompagnement dans les actions de sensibilisation et de communication en faveur des conducteurs professionnels.

NARSA : Une nouvelle génération de permis et cartes grises au Maroc

D’autre part, il a indiqué que, malgré les contraintes et les répercussions sanitaires liées à la pandémie du Covid-19, la NARSA a assuré la continuité de ce service public offert aux citoyens et aux professionnels, parallèlement au déploiement de ses structures aux niveaux central, régional et local.

A cet égard, les deux premières années de la création de l’Agence ont connu le lancement de nombreux projets, tels que l’accord signé avec Barid Bank et Barid Cash, la révision de la banque de questions relative à l’obtention du permis de conduire, la préparation de la mise en place du système informatique pour la gestion des permis de conduire et de l’immatriculation des véhicules, la mise en place du programme de renouvellement du parc et du programme de formation des conducteurs professionnels et la poursuite du suivi automatisé des infractions à travers l’installation de radars de nouvelle génération.

M. Abdeljalil a également souligné que la poursuite du chantier de la digitalisation permettra la mise à niveau et l’amélioration des services, en plus d’accorder une importance à l’éducation routière et au programme relatif aux aménagements de la sécurité routière.

Sécurité routière Bientôt des radars nocturnes

Et d’ajouter que les enjeux stratégiques les plus importants dans le domaine de la sécurité routière porte sur l’accompagnement des collectivités territoriales à travers la mise en œuvre de projets dans le cadre du partenariat et de continuer à équiper les entités de contrôle routier, en plus d’accorder une importance à la recherche scientifique, au suivi et à l’analyse des données relatives aux accidents de la circulation et la diversification des partenariats.

A l’issue de cette assemblée, le Conseil a approuvé les comptes de la NARSA au titre de l’année 2021, conclut le communiqué.

LR/MAP

,

Voir aussi

L’ONMT s’allie à Tripadvisor pour doubler les nuitées sur les 5 prochaines années

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) signe pour la première fois, un partenariat avec le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...