Morocco Foodex : Un Conseil d’Administration pour faire le point

Morocco Foodex : Un Conseil d’Administration pour faire le point

Tenu à Rabat, sous la présidence de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Conseil d’Administration de Morocco Foodex (Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations), a été marqué par la présentation du chantier portant sur la digitalisation du système de contrôle technique «Easy Food Export» qui est le fruit d’un partenariat réussi entre Morocco Foodex, Tanger Med, l’Administration de la Douane des Impôts Indirects et l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) et dont la date de lancement est prévue pour début février 2020.

Il s’agit d’un projet très attendu par les exportateurs qui vise à simplifier les formalités d’exportation, l’amélioration de la transparence du système du contrôle technique et la réduction significative du temps d’accomplissement des procédures d’exportation de Morocco Foodex. Dans ce sens, le nouveau système va permettre un gain de temps estimé à environ 7 jours pour l’agréage technique des unités d’exportation, environ 2,5 jours pour l’inscription des exportateurs négociants et environ 1,5 jours pour le processus du contrôle de la conformité des produits alimentaires agricoles et maritimes destinés à l’export.

Les membres du Conseil ont pu ainsi constater le bon avancement de ce projet qui concerne tous les produits alimentaires agricoles et maritimes exportés, toutes les régions d’exportation et tous les points de sortie.

A noter que les services extérieurs de Morocco Foodex effectuent chaque année environ 140.000 opérations de contrôle au niveau de tout le territoire national, portant sur environ 450.000 lots, et procèdent au prélèvement d’environ 13.000 échantillons pour analyse au laboratoire pour garantir la conformité des produits alimentaires agricoles et maritimes exportés aux exigences législatives, réglementaires et normatives des marchés de destination. Ces opérations concernent environ 1.400 unités d’exportation et environ 4.000 exportateurs.

De ce fait, ce nouveau système constitue une réelle opportunité pour booster la croissance des exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes.

Bonne tenue  des exportations

L’ordre du jour de la réunion du Conseil d’Administration a également porté sur la présentation de la situation des exportations des produits agro-alimentaires. Ces dernières, ont enregistré une croissance importante, passant d’une valeur d’environ 29,3 MMDH en 2010 à 57,7 MMDH en 2018, enregistrant ainsi une croissance de 97% avec une part d’environ 21% par rapport aux exportations totales du Maroc.

En terme de volume, les exportations des produits agro-alimentaires ont atteint pour la première fois dans l’histoire du Royaume un volume de l’ordre de 3,1 millions de tonnes durant la campagne 2018-2019, soit une croissance de 9% par rapport à la campagne 2017-2018 et 57% par rapport à la campagne 2010-2011.

LR

Voir aussi

IRESEN | Le World Power-to-X Summit 2020 en décembre à Marrakech

IRESEN | Le World Power-to-X Summit 2020 en décembre à Marrakech

Le World Power-to-X Summit 2020, un carrefour pour les décideurs politiques, les leaders de l’industrie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.