Maroc-Québec : L’approche marocaine de lutte contre le terrorisme à l’avant garde

Parlements canadien jacques chagnion et marocain talbi alami

La commission mixte parlementaire Maroc-Québec s’est réunie, mercredi 4 mars 2015, au siège de la Chambre des représentants à Rabat.
Sur la table, un menu consistant et d’actualité, à savoir les défis du terrorisme qui frappe un peu partout dans le monde, les médias sociaux au service de la participation politique, principalement celle des jeunes qui éprouvent une certaine aversion vis-à-vis de la chose politique.
Le président de l’Assemblée nationale du Québec, Jacques Chagnion et le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, ont souligné la nécessité de conjuguer les efforts pour lutter contre le fléau du terrorisme, rappelant que cette question revêt une importance particulière tant au Québec qu’au Maroc.

Le responsable parlementaire québécois n’a pas tari d’éloges sur l’approche marocaine concernant le terrorisme. «Nous sommes, a-t-il dit, d’avis que nous avons beaucoup à apprendre de celle-ci».Volet jeunesse, les parlementaires des deux pays ont appelé à la nécessaire implication des jeunes dans la politique, face au désengagement civique, pour redonner goût à la politique.

MN

Voir aussi

MRE,Nezha El Ouafi

El Ouafi souligne la nécessité d’élaborer une feuille de route pour une politique culturelle unifiée et intégrée pour les MRE

La transformation démographique et socioculturelle de la migration marocaine requiert l’élaboration d’une feuille de route …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.