Maroc-Argentine : L’ONCF met en place des tarifs spéciaux

Maroc-Argentine : L’ONCF met en place des tarifs spéciaux

L’Office national des chemins de fer (ONCF) annonce la mise en place d’un dispositif d’une capacité de 2.132 sièges supplémentaires à bord des trains “Al Boraq” et de tarifs spéciaux pour permettre aux supporters de l’équipe nationale d’assister au match amical Maroc/Argentine, prévu mardi soir au Grand Stade de Tanger (20h00).

Dans un communiqué, l’ONCF fait savoir qu’à l’aller, un train spécial est programmé au départ de Casa-Voyageurs à 14h00 et desservira les gares de Rabat-Agdal (départ à 14h50) et de Kénitra (départ à 15h20), notant que le reste des sièges sera réparti sur les trains “Al Boraq” entre 07h00 et 15h00.

Quant au retour, un autre train spécial est programmé à 23h30 pour permettre de transporter les supporters en fin de match et desservira les gares de Kénitra, Rabat-Agdal et Casa-Voyageurs, ajoute la même source.

Pour la circonstance, le train Al-Atlas Tanger-Marrakech (TM) sera retardé au départ de Tanger et partira à 00h00 au lieu de 23h20, afin d’assurer le transport des supporters des gares non desservies par Al Boraq, ajoute-t-on.

A cette occasion, l’ONCF propose des tarifs spéciaux aller-retour au départ de Casa-Voyageurs, soit 598 Dhs en 1ère classe et 374 Dhs en 2ème classe, au départ de Rabat-Agdal (468 Dhs en 1ère classe et 286 Dhs en 2ème classe) et au départ de Kénitra (398/232 Dhs).

Avec MAP

Voir aussi

INDH Azilal 62 projets approuvés en 2020 pour un montant de plus de 82 MDH

INDH/ Azilal | 62 projets approuvés en 2020 pour un montant de plus de 82 MDH

Un total de 62 projets, d’une valeur globale de plus de 82 millions de DH …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.