Madrid réduit sa prévision de croissance pour 2022

ESPAGNE/ Barcelone

Le espagnol a réduit ses prévisions de de l’économie espagnole à 4,3 % pour cette année, soit 2,7 points de pourcentage de moins que ses précédentes estimations (7 %), dans un contexte de forte incertitude due à l’impact de la guerre en Ukraine et à l’escalade des .

Pour les prochaines années, le prévoit une de 3,5 % en 2023, soit le même taux que dans les prévisions précédentes, tandis qu’il relève la croissance pour 2024 de 2,1 % à 2,4 % et la situe à 1,8 % en 2025.

Ces nouvelles prévisions du sont conformes aux estimations de toutes les organisations nationales et internationales qui, ces dernières semaines, ont abaissé leurs projections de croissance pour l’ cette année, entre 4,3 % et 4,8 %.

La hausse des de l’énergie, ainsi que l’impact négatif de la guerre sur les principales économies européennes, ralentit la reprise de l’économie espagnole après la pandémie, qui s’était accélérée au second semestre 2021.

Lire aussi
Economie : le Maroc, hub régional

Pour l’exécutif, l’élaboration de ce nouveau cadre macroéconomique repose sur une “prudence maximale” alors que les nouvelles prévisions sont marquées par une forte incertitude, compte tenu de la guerre en Ukraine, de la persistance de la pandémie dans certaines économies mondiales et des problèmes des chaînes d’approvisionnement mondiales.

La croissance économique espagnole reste “forte et soutenue”, l’emploi et les étant les principaux moteurs de la reprise, malgré l’impact de la guerre, de la pandémie et de la grève des transports, estime le gouvernement de coalition.

“Seuls la consommation privée et les dans la construction n’ont pas retrouvé leurs niveaux pré-pandémiques”, précise la même source.

LR/MAP

Voir aussi

Géorgie,Russie

Guerre en Géorgie

Se fondant sur le fait que la grande majorité des Ossètes du Sud ont un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.