Lutte contre le terrorisme | Le Conseil de gouvernement approuve un accord Maroc-ONU

Conseil De Gouvernement Fonds Mohammed Vi Pour L’investissement

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, a examiné le projet de loi n° 75.20 portant approbation de l’accord entre le Maroc et les Nations Unies pour l’établissement à Rabat d’un Bureau Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique, relevant du Bureau des Nations-Unies de lutte contre le terrorisme (UNOCT), signé le 6 octobre dernier.

Présenté par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, ce projet de loi fait partie de la stratégie globale de lutte contre le terrorisme des Nations Unies, qui a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2006, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Et de rappeler que la stratégie des Nations Unies s’articule autour de quatre axes dont la mise en place de mesures contre les conditions propices à la propagation du terrorisme, ainsi que pour la prévention et la lutte contre ce phénomène. Il s’agit aussi de mesures visant à renforcer la capacité des États à prévenir et combattre le terrorisme, et le renforcement du rôle du système des Nations Unies à cet égard, outre des mesures garantissant le respect des droits de l’Homme pour tous et l’Etat de droit comme base principale de la lutte contre le terrorisme.

De même, le ministre a expliqué que la mission du Bureau Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique à Rabat est d’appuyer les programmes du Bureau des Nations Unies contre le terrorisme afin de renforcer les capacités des États membres, en développant des programmes nationaux de formation pour lutter contre le terrorisme, en particulier dans les domaines de la recherche, de la sécurité, de la gestion des frontières et des prisons, du désengagement des auteurs, de la réhabilitation, de la réinsertion et de la promotion des bonnes pratiques.

LR/MAP

Voir aussi

Plan de paix au Proche-Orient : Le Maroc se prononce

La Déclaration tripartite conjointe, un appui considérable aux constantes nationales concernant le Sahara marocain et la question palestinienne

La Déclaration conjointe entre le Royaume du Maroc, les États-Unis d’Amérique et l’État d’Israël constitue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.