L’ONMT au chevet du tourisme à Al Hoceima

L’ONMT au chevet du tourisme à Al Hoceima

La ville d’Al Hoceima est une destination appréciée des touristes marocains et étrangers. Malheureusement, cet engouement se heurte au mur des politiques publiques qui n’ont pas toujours été en faveur du tourisme dans cette ville. Aujourd’hui, l’Etat affiche clairement sa volonté de remédier à cette situation. 

Prenant l’initiative, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a lancé, le 15 juillet 2017, une campagne de communication pour la promotion de la destination Al Hoceima et la région de l’Oriental, avec la participation d’une pléiade d’artistes marocains. Objectif, sauver la saison touristique dans la ville d’Al Hoceima et la région orientale.

L’ONMT arrive en renfort  

Selon Rabia Talhimet, directrice communication à l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), le déplacement d’un grand nombre d’artistes vers la ville d’Al Hoceima «a pour objectif de faire la promotion de cette destination». La directrice communication a également souligné qu’Al Hoceima a depuis toujours été intégrée dans la stratégie de communication de l’Office, à travers notamment la mise en place de sites électroniques dédiés à la promotion de la destination du nord et de l’Oriental de manière générale.

L’ONMT signe à Dubaï un accord de partenariat avec Emirates Airlines

L’art au service du tourisme  

De leur côté, les artistes qui ont participé à cette opération de promotion touristique, ont affirmé que la ville d’Al Hoceima et la région de l’Oriental sont pleines d’atouts naturels et humains à découvrir et à exploiter dans le bon sens. Ils ont également appelé les intervenants dans le secteur de l’hôtellerie à accorder plus d’intérêt au tourisme alternatif dans la  région qui, en plus de ses plages, regorge de potentialités culturelles, écologiques et patrimoniales à mettre en valeur.

Ce qui fait la beauté d’Al Hoceima

Parmi les plus belles plages d’Al Hoceima, il y a la plage Quemado, au pied de la falaise éponyme et la baie de Cala Iris qui est sans conteste l’une des plus belles stations balnéaires de la côte du Rif. Cala Bonita, Asfiha, Souani, Armoud ou encore la plage de Bades à Al Hoceïma sont autant de sites exceptionnels, dont la diversité paysagère est époustouflante. C’est d’ailleurs pour donner davantage de valeur et promouvoir ces sites touristiques qu’un grand nombre d’agents de voyages marocains, issus de plusieurs régions du Royaume, ont visité Al Hoceima pour examiner les différentes manières à même de promouvoir le tourisme dans cette ville.

Émeutes à Imzouren et Beni Bouayach : Le gouverneur de la province d’Al Hoceima remercié

Multiplier les moyens de transport

La promotion d’une destination touristique, quelle qu’elle soit, ne peut apporter ses fruits que si elle est précédée ou accompagnée d’une stratégie claire et concrète en matière de transport. En attendant le lancement d’une ligne ferroviaire vers Al Hoceima, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid, avait promis de prendre quelques mesures d’urgence pour sauver la saison touristique actuelle dans cette ville. Chose promise, chose due. Pas plus tard que le 12 juillet 2017, la Royale Air Maroc (RAM) a lancé de nouveaux vols à destination d’Al Hoceima, à des prix concurrentiels (300 DH l’aller  à partir de Tanger, 400 DH de l’aéroport Mohammed V de Casablanca). Sajid a, en outre, promis d’autres mesures et initiatives en faveur de la promotion du tourisme dans l’Oriental.

Mohcine Lourhzal

,

Voir aussi

Marrakech,Aziz Akhannouch,médecine

Akhannouch | La formation dans le domaine de la médecine, au centre des priorités du projet de l’État social

La formation dans le domaine de la médecine figure au centre des priorités dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...