Le traitement aux anticorps de Regeneron autorisé aux Etats-Unis (Covid-19)

Le traitement aux anticorps de Regeneron autorisé aux Etats-Unis

L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux () a accordé samedi une autorisation en urgence pour le , un traitement aux anticorps de synthèse contre le qui avait notamment été reçu par le président américain lorsqu’il a été contaminé au .

Ce cocktail de médicaments anticorps a été autorisé pour une utilisation dans le traitement des patients atteints de léger à modéré, âgés de 12 ans et plus, y compris les personnes de plus de 65 ans. Le médicament de Regeneron associe deux anticorps fabriqués en laboratoire, conçus pour s’accrocher au nouveau et l’empêcher de se répliquer et de détourner les cellules humaines.

«L’autorisation d’urgence de ces anticorps monoclonaux administrés ensemble offre aux prestataires de soins de santé un autre outil de lutte contre la pandémie», a déclaré le Dr Patrizia Cavazzoni, directrice par intérim du Centre pour l’évaluation et la recherche des médicaments de la , dans un communiqué. Alors que les Etats-Unis font face à une nouvelle explosion de cas de , il s’agit là du deuxième traitement à obtenir le feu vert durant novembre courant, pour les patients qui ne sont pas hospitalisés mais qui présentent un risque élevé de développer une maladie grave.

Lire aussi
Covid-19 : Bilan record en Espagne, les Etats-Unis se préparent au pire

LR/

Voir aussi

Maroc,Espagne,partenariat bilatéral,Rabat,Madrid,Opération Marhaba,Gazoduc Maghreb-Europe,gaz naturel,Coopération

Grâce à la Vision Royale, Rabat et Madrid avancent sur la voie d’une relation renouvelée

Grâce à une nouvelle doctrine diplomatique, portée par une Vision Royale novatrice, claire et holistique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...