Le SG de l’ONU consacre le processus des “Tables rondes” pour progresser vers la solution politique au différend régional sur le Sahara marocain

Le SG de l’ONU consacre le processus des “Tables rondes” pour progresser vers la solution politique au différend régional sur le Sahara marocain

Dans la copie avancée de son rapport au Conseil de Sécurité sur le Sahara Marocain, le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a mis en exergue les discussions approfondies entre le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le “polisario” lors de la 1ère et la 2ème Tables rondes de Genève sur les moyens de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique et durable basée sur le compromis, conformément à la résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

Dans ce document, M. Guterres a souligné l’esprit positif et l’atmosphère constructive et de respect qui ont marqué les Tables rondes à Genève en présence, complète et entière, durant toutes les réunions, de toutes les parties concernées (Maroc, Algérie, polisario et Mauritanie).

Il a indiqué que les tables rondes de Genève ont permis de réunir des participants ayant des vues divergentes pour se mettre d’accord sur une nouvelle voie à travers le dialogue.

Selon la même logique, le Secrétaire général a affirmé l’importance du processus des Tables rondes et s’est félicité de l’accord de toutes les délégations de poursuivre ce processus et de se réunir de nouveau selon le même format, en appelant toutes les parties à continuer à chercher le compromis.

L’Algérie est, en effet, appelée à s’engager pleinement et tout au long du processus, conformément à sa responsabilité politique, historique et juridique dans le différend et aux résolutions du Conseil de Sécurité, notamment la résolution 2440 d’octobre 2018.

Le rapport du Secrétaire général ne contient aucune référence aux plans obsolètes, inapplicables et irréalistes, enterrés définitivement par l’ONU. De la sorte, il consacre la solution politique réaliste, pragmatique et durable qui repose sur le compromis, comme seule voie vers le règlement du différend sur le Sahara marocain. Ce sont là des termes qui s’identifient clairement à l’initiative marocaine d’autonomie, dont le Conseil de Sécurité a reconnu la prééminence, le sérieux et la crédibilité dans toutes ses résolutions depuis 2007.

Le Rapport a également souligné que la solution politique au différend régional sur le Sahara marocain sera bénéfique pour toute la région, qui a une responsabilité spéciale à cet égard.

Avec MAP

Voir aussi

Maroc-Bénin,Aurélien Agbenonci,Nasser Bourita

Rabat | Nasser Bourita s’entretient avec son homologue béninois

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.