Le Pr Driss Moussaoui désormais au cénacle de l’Académie nationale de Médecine de France

Driss Moussaoui, Professeur émérite de psychiatrie à l’Université de Casablanca et ancien président de l’Association mondiale de psychiatrie sociale, a été reçu, mardi au siège de l’Académie nationale de Médecine (ANM) à Paris, en tant que nouveau membre associé étranger de cette prestigieuse institution.

Élu membre correspondant étranger de l’ANM en 2006, Pr Moussaoui, également ancien président de la Fédération mondiale de psychothérapie, a été élu membre associé étranger de cette institution scientifique française le 26 septembre dernier.

Seulement 60 personnes occupent cette fonction de par le monde, toutes spécialités confondues, Pr Moussaoui étant le seul Marocain et Maghrébin dans cette catégorie, qui est la plus élevée de l’ANM pour les membres étrangers.

Le professeur marocain et d’autres nouveaux membres étrangers élus en 2023 ont été reçus par le président de l’ANM, Jean-Pierre Goullé, lors d’une séance solennelle, tenue ce mardi au siège de l’Académie, et qui a été marquée par la remise du Prix littéraire de l’institution, la proclamation des lauréats et la remise des prix scientifiques 2023.

Dans une déclaration à la MAP, Pr Moussaoui s’est dit très honoré par cette élection, qui constitue en même temps une grande responsabilité. Il s’agit aussi d’un hommage et d’une reconnaissance de sa longue carrière scientifique et du travail accompli pour le développement de la médecine au Maroc et au niveau mondial.

Opération Karama : Bouya Omar évacué !

Le nouveau membre de l’ANM a plaidé pour plus d’ouverture à l’international de cette institution française et pour l’inclusion de plus de Marocains dans ses travaux, soulignant l’importance de doter le Maroc d’une Académie de la Médecine comme institution chargée de développer la recherche médicale et le secteur de la santé en général dans le Royaume.

Dans une déclaration similaire, le président de l’Académie, Jean-Pierre Goullé a souligné que l’élection du Pr Moussaoui est un événement “important” et “tout à fait légitime”, compte tenu de son engagement “très actif” et de sa participation assidue à des séances et travaux de l’Académie.

“De par ses qualités, il nous a semblé normal qu’il puisse accéder à un niveau supérieur dans notre Académie, en l’occurrence d’être membre associé, qui correspond au rang d’un membre titulaire pour les collègues français”, a affirmé le président de l’ANM, notant que sa candidature a été adoptée à l’unanimité.

Professeur de psychiatrie pendant 34 ans à la faculté de Médecine de Casablanca, Pr Moussaoui a été interne à l’hôpital Sainte-Anne à Paris de 1973 à 1978, avant son agrégation de psychiatrie à titre étranger à Paris en 1980.

Opération Karama : Bouya Omar évacué !

Il a créé et présidé le Centre psychiatrique universitaire (CPU) de Casablanca (1979-2013), qui devient centre collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1992 et l’unique structure de ce type au Maghreb.

Pr Moussaoui, qui a présidé la Société marocaine de psychiatrie et la Fédération des psychiatres arabes ainsi que l’association mondiale de psychiatrie sociale (2010-2013), est auteur de plus de 180 publications internationales. Il a écrit ou dirigé 12 ouvrages et est membre de plusieurs comités éditoriaux spécialisés, dont la prestigieuse revue World Psychiatry.

Héritière de l’Académie royale de chirurgie fondée en 1731 par Louis XV et de la Société Royale de Médecine fondée en 1778 sous Louis XVI, l’Académie Royale de Médecine a été créée à l’initiative du baron Portal, par Louis XVIII, indépendamment des quatre Académies déjà existantes à l’Institut de France.

Par une décision du 29 janvier 1947, elle devient ”Académie Nationale de Médecine” réunissant des médecins, des chirurgiens, des biologistes, des pharmaciens et des vétérinaires reconnus pour leurs travaux scientifiques et pour les responsabilités qu’ils ont assumées dans le domaine de la santé.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc-UNESCO | Agadir abrite la 36e session du CIC-MAB

Maroc-UNESCO | Agadir abrite la 36e session du CIC-MAB

Les travaux de la 36e Session du Conseil international de coordination du Programme sur l’Homme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...