Le PLF-2022, porteur d’un “véritable” souffle social (Fettah Alaoui)

protection sociale au maroc,PLF-2022,AMO,Ramed

Le projet de loi de finances (PLF) au titre de l’exercice 2022 apporte un souffle social “clair” et convient aux engagements du gouvernement de construire un État social, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui.

Intervenant en réponse à la discussion générale du PLF-2022 à la commission des finances et du développement économique à la Chambre des conseillers, la ministre a indiqué que les priorités et les dimensions de ce projet de loi sont en cohésion avec les objectifs et les contenus du programme gouvernemental et portent un souffle social “clair”.

D’après elle, plus de 40% du total des dépenses prévues dans le PLF ont été consacrées aux secteurs de l’éducation et de la santé, qui se sont accaparés près de 54% du total des postes budgétaires créés.

Mme Fettah Alaoui a également fait remarquer que la moitié de l’augmentation enregistrée de 10 MMDH au niveau des budgets d’investissements du budget total de l’État a été allouée à l’éducation et la santé, et l’autre moitié à l’emploi des jeunes et ce, dans le cadre des grands et petits chantiers.

Lire aussi
L’ONCF prévoit clôturer 2021 avec 30 millions de voyageurs

La ministre est aussi revenue sur le programme “forsa” destiné aux jeunes désirant créer une entreprise et qui ont des difficultés à trouver des ressources complémentaires des crédits donnés par la banque dans le cadre du programme “Intelaka”.

A cet égard, elle a précisé que le gouvernement a veillé aussi à la réussite de ce programme, en prenant toutes les mesures nécessaires en collaboration avec tous les partenaires nationaux et internationaux pour assurer le suivi, l’orientation et les formations nécessaires aux jeunes porteurs de projets dans toutes les étapes, en vue de renforcer les chances de réussite de ces projets et garantir leur pérennité.

Pour leur part, les conseillers ont salué le recours à l’investissement public dans le PLF-2022 ainsi que les réformes fiscales visant les entreprises, et les programmes de la promotion des emplois des jeunes, ainsi que le grand chantier Royal de la protection sociale.

Ils ont aussi proposé d’adopter des mesures pour encourager la recherche scientifique, d’augmenter le budget alloué aux régions, de simplifier les procédures administratives pour encourager les investissements, et d’adopter un plan d’éducation national parallèle aux plans économique et social.

LR/MAP

Voir aussi

plans de développement régional,PDR

Gouvernement | Accompagner les régions pour accélérer la mise en œuvre des PDR

Le gouvernement accorde une importance cruciale à l’accompagnement des régions en vue d’accélérer la mise …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon