Le mystère Arafat

Yasser arafat olp

La thèse d’un empoisonnement de Yasser Arafat, mort en 2004 près de Paris, a été relancée après la divulgation des analyses d’un laboratoire suisse confortant cette hypothèse.

Le dirigeant historique palestinien est décédé à l’âge de 75 ans, le 11 novembre 2004, mais depuis, les causes de sa mort n’ont toujours pas été élucidées.
Cependant, sa veuve, Souha Arafat, a toujours affirmé qu’il avait été empoisonné.
Arafat est mort après son évacuation vers la France avec l’accord d’Israël qui l’assiégeait depuis plus de deux ans à la Mouqataa, siège de la présidence palestinienne à Ramallah.
Il avait été transféré dans un hôpital militaire français après avoir souffert de douleurs abdominales sans fièvre.
En juillet 2012, Al-Jazeera diffusait un documentaire révélant que des quantités anormales de polonium, un poison extrêmement radioactif, avaient été retrouvées sur des effets personnels de Yasser Arafat, confiés par sa veuve à la chaîne qui les a fait analyser par le laboratoire suisse.
Un médecin légiste britannique, qui a rédigé une analyse du rapport médical, Dave Barclay, a déclaré à Al-Jazeera: «L’arme du crime a été trouvée. Ce que nous ne savons pas, c’est qui la tenait à ce moment-là».
Nombre de Palestiniens, dont le neveu d’Arafat et président de la Fondation Yasser Arafat, Nasser al-Qidwa et Tawfiq Tiraoui, président de la commission d’enquête palestinienne sur la mort du leader palestinien, ou encore le Hamas, au pouvoir à Gaza, soupçonnent ouvertement Israël qui a toujours nié.

PZ

Voir aussi

ONU La corruption encore plus préjudiciable dans le contexte du Covid-19

ONU | La corruption encore plus préjudiciable dans le contexte du Covid-19

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a alerté jeudi que la corruption est encore …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.