Le Maroc et l’UE disposent de tous les éléments pour immuniser leur partenariat

Le Maroc et l’Union européenne (UE) disposent de tous les éléments pour enrichir davantage leur partenariat et “l’immuniser contre les spoilers” qui cherchent à entraver son renforcement, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Répondant à une question sur les recours déposés par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume devant la Cour de justice de l’UE, lors d’un point de presse tenu à l’issue de la signature d’un Mémorandum d’entente portant sur l’établissement d’un Partenariat vert avec l’UE, M. Bourita a indiqué que le Maroc considère ce “harcèlement judiciaire comme une adversité à l’égard du partenariat” entre Rabat et Bruxelles.

Il a mis l’accent sur la responsabilité des deux côtés pour que les spoilers ne gagnent jamais et pour que le caractère vertueux de ce partenariat puisse primer à la fin.

“Je pense que nous avons tous les éléments pour immuniser ce partenariat contre ces spoilers et pour l’enrichir davantage”, a-t-il dit.

La Ligue arabe décide la reprise de la participation des délégations syriennes aux travaux du Conseil de la Ligue

A cet égard, M. Bourita a estimé que le lancement du Partenariat vert Maroc-UE signifie que Rabat et Bruxelles sont engagées dans un “partenariat de conviction, un partenariat de raison et un partenariat qui sert les intérêts des deux parties”.

Le partenariat entre le Maroc et l’UE “avance dans le bon sens”, comme en témoignent la visite au Royaume de six membres du Collège des commissaires de l’UE et le fait que le Maroc soit devenu le premier pays à conclure un Partenariat Vert avec Bruxelles, a-t-il ajouté.

“C’est un partenariat qui est unique dans le voisinage de l’UE. (…) Un partenariat qui marche, qui a des alliés, qui a des amis, mais qui a évidemment des adversaires”, a-t-il souligné, faisant observer que “sur beaucoup de domaines, c’est un partenariat de référence pour la politique de voisinage de l’UE”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Marché du travail,chômage,HCP

Marché du travail | Le taux de chômage en hausse à 13% en 2023 (HCP)

Le taux de chômage a progressé entre 2022 et 2023, passant de 11,8% à 13% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...