Le Maroc et le Suriname apprécient hautement le niveau des relations bilatérales

Maroc,Suriname

Le et la République du ont exprimé, mercredi, leur haute appréciation du niveau actuel des relations bilatérales dans tous les domaines, dans un communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita et le ministre des Affaires étrangères, du et de la Coopération internationale du , M. .

Lors de cet entretien, les deux ministres ont discuté d’un large éventail des questions relatives à l’état et aux perspectives d’élargissement de la coopération entre le et la République du Suriname pour répondre aux aspirations et ambitions respectives des gouvernements des deux pays amis, ajoute le communiqué.

Dans ce contexte, MM. Bourita et Ramdin ont exprimé leur volonté d’approfondir et de consolider la coopération bilatérale par l’échange d’expériences et d’expertise dans différents domaines d’intérêt commun.

En outre, les deux ministres ont discuté de toute une série de questions internationales et multilatérales et ont convenu de poursuivre les consultations politiques entre les deux pays et de coordonner leurs positions au niveau multilatéral dans les forums internationaux et régionaux.

Lire aussi
La BEI mobilisée pour appuyer la relance économique

Ils ont également convenu de coordonner leur action pour promouvoir la coopération régionale entre les pays d’ et des Caraïbes, indique-t-on.

C’est dans cet esprit que le et la République du Suriname ont procédé, en mars 2021, à l’adoption de la Feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 afin de renforcer davantage la relation dynamique positive actuelle et de consolider les liens déjà existants entre les deux pays.

L’établissement de ce cadre a été inspiré par le succès de l’initiative de la feuille de route menée par le dans la région des Caraïbes, relève la même source.

Les deux ministres ont exprimé leur profonde satisfaction à l’égard de cet accord de feuille de route ainsi que leur ferme engagement pour sa mise en œuvre.

Dans ce sens, le gouvernement de la République du Suriname a ouvert une ambassade à Rabat afin de donner une nouvelle dynamique et renforcer la coopération bilatérale.

LR/MAP

Voir aussi

démocratie électorale,gouvernance politique,Nasser Bourita

L’observation et le suivi des élections doivent être une partie intégrante des processus démocratiques et électoraux en Afrique

L’observation et le suivi des élections doivent être une partie intégrante des processus démocratiques et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...