Le Maroc et le Soudan déterminés à renforcer davantage leurs relations de coopération

Maroc-Soudan

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue soudanaise, Mariam Al-Sadeq Al-Mahdi, ont souligné, vendredi, la nécessité de renforcer davantage les riches relations de coopération entre les deux pays dans les différents domaines.

Les deux ministres, qui se sont entretenus par visioconférence, ont exprimé leur fierté des liens de fraternité sincère, de solidarité et de coopération constructive liant les deux Etats frères.

A cette occasion, M. Bourita a réaffirmé le soutien du Maroc aux importantes avancées réalisées afin de renforcer la phase de transition, félicitant le Soudan pour la levée des sanctions imposées à son encontre et son retrait de la liste des pays soutenant le terrorisme, ce qui ouvre de nouvelles perspectives pour le pays en vue de s’intégrer dans l’économie mondiale, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger dans un communiqué.

S’agissant de la question du Sahara marocain, le ministre a salué la position de principe et de soutien constante du Soudan à l’intégrité territoriale du Royaume et à la marocanité du Sahara.

M. Bourita et Mme Al-Sadeq Al-Mahdi ont également souligné la nécessité de développer et de renforcer la coopération bilatérale à travers la modernisation du cadre juridique pour être en phase avec les ambitions des deux pays qui aspirent à insuffler une nouvelle dynamique à cette coopération.

Dans ce sens, les deux ministres ont convenu d’actualiser les mécanismes de coopération bilatérale, de conclure des accords de nouvelle génération et de se focaliser sur des secteurs bien précis et prometteurs, notamment l’agriculture, les semences, la décentralisation et la formation professionnelle.

Ils ont aussi exprimé leur satisfaction des programmes de formation mis en œuvre par des établissements marocains afin de renforcer les capacités des compétences soudanaises dans les différents domaines.

A ce propos, M. Bourita a fait part de la disposition du Royaume à accompagner le Soudan et à satisfaire ses besoins en matière de formation et de transfert de l’expertise marocaine dans plusieurs secteurs.

Pour sa part, Mme Al-Sadeq Al-Mahdi a informé, lors de cet entretien, M. Bourita sur les derniers développements des négociations autour du grand barrage “La Renaissance” et les difficultés rencontrées pour aboutir à un accord contraignant pour le remplissage et le fonctionnement de ce barrage.

Dans ce sens, M. Bourita a affirmé que le Maroc suit de près les développements de ce dossier et souhaite la poursuite des négociations et du dialogue, dans les plus brefs délais, pour parvenir à une solution garantissant les droits de tous et permettant à l’ensemble des pays concernés de bénéficier collectivement des eaux du Nil, conclut le communiqué.

LR/MAP

Voir aussi

Conseil de gouvernement

Conseil de gouvernement | Exposé sur la situation du secteur de l’habitat à l’ère de la pandémie

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.