Le Maroc est à « l’avant-garde » pour le développement du football féminin

football féminin,FRMF,FIFA

Le est à « l’avant-garde » en matière de développement du football féminin, a assuré, lundi à Salé, la Secrétaire générale de la Fédération internationale de football (FIFA), Fatma Samoura.

« Bravo à la pour ses efforts avant-gardistes pour le développement du football, notamment féminin », a déclaré Mme Samoura à la presse, en marge d’une visite au complexe Mohammed VI de football à Maâmora (banlieue de Salé).

« Je tiens à remercier le président de la , M. Fouzi Lekjaa de m’avoir invitée à cette réunion de travail qui rentre dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant entre la Fédération internationale de football et la », a dit Mme Samoura, qui a entamé une visite de travail dans le Royaume à la tête d’une importante délégation de la FIFA.

« Nous sommes venus montrer à l’administration de la FIFA qu’en Afrique, il y a des pays qui se sont beaucoup investis pour le développement du football à tous les niveaux et que l’exemple du doit inciter les autres fédérations africaines à faire de même », a-t-elle soutenu.

Et de poursuivre: « C’est un plaisir de voir que le chantier que nous avons visité, ici même il y a un an, ne s’est pas arrêté et qu’il y a un projet d’extension du Complexe Mohammed VI de football, pour ramener tous les acteurs du ballon rond sous le même toit, avec l’ouverture d’un musée de football, un atout formidable pour le ».

Un lion de l’Atlas absent lors du match contre le Malawi

« Quand on est dans ce centre, on a l’impression de ne pas être en Afrique. Mais ce bijou se trouve bel et bien au Maroc avec une empreinte africaine et une disponibilité totale de la vis-à-vis de la CAF et de la FIFA, qui auront un bureau conjoint au niveau de ce complexe », a-t-elle dit. Elle a formé le voeu de voir cet exemple servir de modèle pour d’autres pays en Afrique et dans le monde.

« L’Afrique a besoin d’une attention particulière en matière de développement du football sur tous les niveaux », a affirmé, de son côté, le président de la FRMF, M. Fouzi Lekjaa, relevant que « l’on s’intéresse davantage aux matches, aux résultats et aux joueurs, mais on oublie les volets structurels du développement du football, à savoir l’infrastructure ».

A cet effet, M. Lekjaa, qui a présenté un aperçu de l’organisation du football marocain, a souligné que la stratégie de développement du football national a été fidèle à son cadre de référence à savoir la gouvernance, la formation et les infrastructures.

Il a indiqué, à cet égard, que la lettre royale adressée aux assises nationales sur le sport (Skhirat 2008) a été le point de départ du développement de l’infrastructure sportive dans le Royaume, notamment footballistique, avant de passer en revue le chantier d’accompagnement de la transformation des vers des sociétés.

Voici les 55 joueurs nommés pour l'équipe type de l'année 2019

M. Lekjaa a également relevé que différentes ligues ont été crées, à savoir la ligue de football professionnel, la ligue de football amateur, la ligue de football féminin, la ligue de football diversifié, en plus de la restructuration des ligues régionales, notant par ailleurs qu’un championnat national de beach-soccer va démarrer en septembre prochain avec 12 .

La délégation conduite par Mme Samoura a effectué auparavant une visite aux différentes dépendances du complexe Mohammed VI de football, où des explications lui ont été fournies sur cette infrastructure d’envergure.

Mardi, la délégation de la FIFA tiendra une réunion autour du Fonds Fifa Forward et sur le programme de professionnalisation et de modernisation de la gouvernance des .

Jeudi, la délégation se dirigea vers Saïdia où elle suivra une présentation sur le plan de développement de l’infrastructure au Maroc, avant de se rendre vendredi à Berkane pour visiter le centre de formation de la Renaissance Sportive locale (RSB) et certaines infrastructures du football de la province.

LR/MAP

Voir aussi

CAN féminine,Maroc-2022,Football,sélection,marocaine,féminine,FRMF,Fouzi Lekjaa

CAN féminine (Maroc-2022) | L’objectif principal de la sélection marocaine demeure la consécration

L’objectif principal de la sélection marocaine féminine de football, qualifiée pour le Mondial-2023, demeure la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...