Le Maroc disposé à partager son expertise pour promouvoir un système de propriété intellectuelle efficace et productif

Genève,Omar Zniber,OMPI

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber, a réitéré lundi à Genève la volonté du Maroc de partager son expertise, pour promouvoir un système de propriété intellectuelle efficace et productif.

« Fidèle à son approche faisant de la coopération sud-sud un levier de développement, le Royaume du Maroc réitère sa volonté de partager son expertise, pour promouvoir un système de propriété intellectuelle efficace et productif », a souligné M. Zniber qui présentait la déclaration du Royaume dans le cadre de la 60ème série de réunions des Assemblées des États membres de l’OMPI, tenue sous la présidence du Maroc.

« Pour ce faire, le Royaume considère judicieux, voire indispensable, de s’approprier un système de propriété intellectuelle équilibré, ciblant de plus en plus les PME, et contribuant davantage à l’intégration des jeunes et des femmes dans la vie économique », a-t-il poursuivi.

Il a relevé, par ailleurs que « grâce à notre volonté commune et à l’engagement de la Présidence marocaine de cette Assemblée, appuyée aussi bien par le Etats membres que par le Secrétariat, la continuité du travail de l’OMPI a pu être assurée, en dépit des contraintes du contexte pandémique ».

Aussi, malgré la conjoncture complexe dans laquelle le Maroc a exercé ce mandat, il n’en demeure pas moins que des avancées notables ont pu être réalisées, y compris le lancement du Plan stratégique à moyen terme (PSMT) pour 2022-2026, définissant l’action de l’OMPI pour les cinq prochaines années, a-t-il fait observer.

Au demeurant, a-t-il dit, le « Maroc appuie l’OMPI dans ses efforts visant à faire avancer ses travaux et salue notamment l’intégration de la dimension du développement dans toutes les structures de l’Organisation ».

Ainsi, sur le plan normatif, « l’OMPI devrait faire en sorte que ces normes prennent en considération les objectifs du développement, notamment par un accord visant la convocation d’une Conférence Diplomatique pour adopter un Traité sur les dessins et modèles industriels, à même de renforcer la transparence et l’efficacité du système, d’encourager la recherche et l’innovation tout en contribuant au partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation de ces actifs », a-t-il plaidé.

A cet égard, le Maroc, a-t-il poursuivi, demeure convaincu de la possibilité de trouver des issues favorables à tous les processus en suspens, si, bien évidemment, nous travaillons dans un esprit de bonne volonté, de compromis et de consensus.

Et de souligner le fort attachement du Maroc au multilatéralisme en tant que catalyseur adapté à l’évolution des relations internationales, et au rôle de l’OMPI, dont le dynamisme est fort apprécié à cet égard.

LR/MAP

Voir aussi

ONU,Sahara marocain

ONU | Le Venezuela et Cuba pour une solution durable “mutuellement acceptable” à la question du Sahara marocain

Le Venezuela et Cuba ont appelé, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.