Le gouvernement, conformément à l’agenda fixé par Sa Majesté le Roi, est engagé pour la mise en œuvre des projets et programmes de développement

Le gouvernement, conformément à l’agenda fixé par SM le Roi Mohammed VI, est pleinement engagé pour la mise en œuvre des projets et programmes de développement, a souligné, vendredi à Laâyoune, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement National des Indépendants (RNI).

S’exprimant lors du forum régional des élus du RNI dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra, qui s’est déroulé en présence des membres dirigeants du parti, M. Akhannouch a indiqué que l’exécutif a veillé à la mise en œuvre fin 2022 du régime “AMO Tadamon” et la réalisation dès fin 2023 du programme de l’appui social direct, selon les agendas fixés par SM le Roi, notant que cela constitue ‘’un changement qualitatif dans la relation de l’Etat avec le citoyen’’.

Le président du RNI s’est également arrêté sur les problématiques au niveau local et celles géopolitiques qui sont gérées par l’exécutif, citant à titre d’exemple la conjoncture difficile marquée par le déficit pluviométrique, les années de sécheresse successives et l’inflation.

il a fait observer que “le gouvernement fait face à ces problèmes avec sagesse, dans la mesure où tous les projets ont été mis en œuvre sans compromettre le budget”.

Dans ce sillage, il a passé en revue les programmes mis en œuvre par le gouvernement notamment ceux liés au renforcement des piliers de l’Etat social, précisant que le régime “AMO Tadamon” a bénéficié jusqu’à présent à environ 11,2 millions de citoyens.

De même, il a noté que l’exécutif a veillé à la mise en œuvre du chantier relatif à l’appui social direct, tel que voulu par SM le Roi Mohammed VI, précisant qu’environ 2,5 millions de ménages éligibles bénéficient d’une prime forfaitaire de 500 DH par mois.

Nouveau modèle de développement | La CSMD reprend ses tournées régionales par une visite à Laâyoune

Le montant de l’aide sociale directe pour chaque famille ciblée peut totaliser plus de 1.200 DH par mois, tenant en compte sa composition et ses besoins, selon les indicateurs liés à la situation sociale des bénéficiaires, a-t-il fait remarquer.

M. Akhannouch a aussi passé en revue les plus importants projets réalisés dans les provinces du Sud, qui s’inscrivent dans le cadre du nouveau modèle de développement de ces provinces lancé par SM le Roi Mohammed VI, pour un budget de 77 milliards de dirhams (MMDH), desquels les citoyens de la région tirent aujourd’hui profit.

S’attardant sur les réalisations du gouvernement dans la région, M. Akhannouch a passé en revue une série de projets structurants dans les provinces du Sud, notamment la mise en place d’un centre hospitalier universitaire et d’une Faculté de médecine à Guelmim, en plus de la mise à niveau et la création d’environ 400 hôpitaux de proximité.

Quant au secteur de l’enseignement, M. Akhannouch a indiqué que le chantier de réforme du système éducatif dans la région a fait des progrès, suite à la mise en œuvre du projet des écoles pionnières, notant que les provinces du Sud commencent désormais à bénéficier de ce projet.

S’agissant du secteur agricole au niveau de la région, il a rappelé les projets réalisés dans la commune de Jraifia, qui feront l’objet d’extension prochainement, faisant savoir que ces projets, qui seront appuyés par le programme de dessalement de l’eau pour gérer la crise de l’eau, vont indubitablement contribuer à la création de postes d’emplois.

Arabie Saoudite | Aziz Akhannouch représente SM Roi à trois réunions au sommet

Par ailleurs, M. Akhannouch a indiqué que la majorité gouvernementale est harmonieuse et œuvre avec dévouement en faveur de la mise en œuvre des projets de développement, appelant les élus à renforcer la majorité au sein des régions, la protéger et à faire preuve de patience face aux problèmes qu’elle pourrait rencontrer.

Le président du RNI a souligné, dans ce sillage, la nécessité de mettre en exergue les réalisations du gouvernement, en ouvrant des canaux de communication en faveur des citoyens, afin de les orienter pour bénéficier des programmes sociaux que l’exécutif a lancé, en plus d’interagir avec leurs aspirations et de leurs attentes, et d’établir des priorités dans la gestion des affaires locales, pour relever les défis et faire réussir l’offre politique.

Les ateliers de ce forum régional, auquel ont pris part plusieurs membres du bureau politique et militants du parti de la colombe, ont porté sur trois axes, à savoir “La mise en œuvre de l’Etat social : Bilan et perspectives’’, “La gestion territoriale face aux enjeux de financement” et “La présidence du Maroc du Conseil des droits de l’Homme : le rôle des élites politiques dans la consolidation des principes des droits de l’Homme”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Enaam Mayara s’entretient avec l’ambassadeur d’Espagne

Le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara, s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...