L’ambassadeure du Maroc en Espagne a été rappelée pour consultations en relation avec la crise qui date de la mi-avril

Sahara Nasser Bourita

L’ambassadeure du Maroc à Madrid, Mme Karima Benyaich, a été rappelée pour consultations par rapport à une crise qui date de la mi-avril, à savoir l’accueil par l’Espagne du dénommé Brahim Ghali, et pour lequel le Maroc n’a pas encore reçu de clarifications ni de réactions, a affirmé jeudi le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la MAP, M. Bourita a précisé que Mme Benyaich a reçu les indications de son rappel pour consultations à Rabat la veille de sa convocation au ministère espagnol des Affaires étrangères.

Les autorités espagnoles ont donné à la diplomate marocaine 30 minutes pour venir au ministère des Affaires étrangères, «un acte inédit, inhabituel dans les relations entre pays voisins et rare dans la pratique diplomatique», a tenu à souligner le ministre, précisant que l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi ne reçoit d’instructions que de son pays.

Lire aussi
Médiène limogé Gros coup du clan Bouteflika

La crise durera tant que sa véritable cause ne sera pas résolue, le Maroc refuse de recevoir ce genre d’intimidations, basées sur des clichés du passé, et restera clair par rapport à l’origine de cette crise, sa genèse et ses responsables, a-t-il souligné. (MAP).

LR/MAP

Voir aussi

Union parlementaire africaine,UPA,Maroc,AFROLAC

Naama Mayara s’entretient avec le président du comité exécutif de l’UPA

Le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, s’est entretenu, lundi par visioconférence, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...