Flash Infos

La Bourse de Tokyo toujours inquiète sur la pandémie

La Bourse de Tokyo toujours inquiète sur la pandémie

La Bourse de Tokyo stagnait lundi en matinée, après avoir démarré en baisse, toujours soucieuse de la persistance de la pandémie de coronavirus dans le monde, notamment aux Etats-Unis.

Vers 01H45 GMT l’indice Nikkei des principales valeurs japonaises avançait à peine de 0,07% à 22.494,18 points, tandis que l’indice élargi Topix était proche de l’équilibre lui aussi (-0,03% à 1.582,38 points).

Aux Etats-Unis une douzaine d’Etats du Sud, du Centre et de l’Ouest ont enregistré un nombre quotidien record de nouvelles contaminations ces derniers jours, dont la Californie dimanche.

La Bourse de New York avait fini sans direction claire vendredi, ce qui faisait hésiter à son tour la Bourse de Tokyo lundi.

En Chine, où plus de 200 nouveaux cas ont été recensés à Pékin sur l’ensemble de la semaine écoulée, les autorités ont décidé de suspendre les importations d’une marque américaine de volaille et de fermer une usine locale de PepsiCo.

Du côté des devises, le yen était quasi stable face au dollar: vers 01H45 GMT un dollar s’échangeait pour 106,91 yens, contre 106,87 yens vendredi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise reculait modérément face à l’euro, qui valait 119,59 yens contre 119,46 yens en fin de semaine dernière.

La monnaie européenne grimpait un peu face au billet vert, à raison d’un euro pour 1,1186 dollar, contre 1,1178 dollar vendredi.

Les cours du pétrole restaient en hausse lundi matin en Asie, après avoir connu un coup d’accélérateur en fin de semaine dernière, portés par un climat d’optimisme du côté de la demande et le respect des coupes de production des membres de l’Opep et de leurs alliés.

Vers 01H30 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 0,55% à 39,97 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord progressait de 0,64% à 42,46 dollars.

LR

Voir aussi

Chine confinement d'une ville entière après trois cas de Covid-19

Chine | Confinement d’une ville entière après 3 cas de coronavirus

La Chine a confiné une ville située à la frontière avec la Birmanie et lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.