Iran : Le général Qassem Soleimani tué dans une frappe aérienne à Bagdad

Iran : Le général Qassem Soleimani tué dans une frappe aérienne à Bagdad

Le général Qassem Soleimani, chef de la force d’élite Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran, a été tué dans une frappe aérienne tôt vendredi sur l’aéroport international de Bagdad, a rapporté la télévision d’Etat irakienne.

Trois responsables irakiens, cités par des médias américains, ont confirmé la mort de Soleimani, ajoutant la frappe a également tué Abu Mahdi al-Muhandis, le commandant adjoint des milices soutenues par l’Iran, connues sous le nom de “Forces de mobilisation populaire”.

Ces décès constituent un tournant potentiel dans les tensions en cours au Moyen-Orient et devraient entraîner de sévères représailles de la part de l’Iran et des forces qu’il soutient dans la région contre les intérêts américains.

Les “Forces de mobilisation populaire” ont accusé les États-Unis d’être à l’origine de l’attaque vendredi contre l’aéroport international de Bagdad.

Plus tôt dans la journée, le secrétaire américain à la Défense Mark Esper, a averti que les États-Unis pourraient mener des frappes préventives contre les milices soutenues par l’Iran, ajoutant qu’il s’attend à ce que ces groupes envisagent de nouvelles attaques contre des bases américaines en Irak.

Des manifestants proches d’une milice pro-Iran scandant “Mort à l’Amérique!” ont fait irruption mardi dans le complexe de l’ambassade des États-Unis à Bagdad et incendié une zone de réception.

Plus tard mercredi, des centaines de manifestants se sont une nouvelle fois rassemblés devant l’ambassade pour dénoncer les frappes aériennes conduites dimanche par l’armée de l’air américaine contre des bases tenues par les Brigades du Hezbollah.

Avec MAP

Voir aussi

Corée du Sud typhon Maysak

Corée du Sud | Le typhon Maysak a fait un mort et plus de 2.000 déplacés

Au moins une personne a été tuée et plus de 2.000 autres évacuées dans des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.