Equipement : Des responsables suspendus

Suite au rapport de l’Inspection générale de ce département, qui a fait état de dysfonctionnements concernant des marchés estimés à des millions de dirhams, deux hauts fonctionnaires du ministère de l’Equipement et du Transports sont suspectés. Il s’agit d’un haut responsable qui supervisait la Direction tentaculaire des routes avant d’occuper le poste de Directeur de cabinet de l’ancien ministre Karim Ghallab; et du Directeur provincial du même département. Des décisions de suspension ont été prises récemment à leur encontre, En attendant la décision du conseil de discipline.

Les rapports d’audit de l’Inspection générale ont révélé de nombreuses irrégularités dans des marchés portant sur des millions de dirhams, notamment ceux passés pour le compte de la province de Chefchaouen. Les dysfonctionnements constatés par le rapport portent sur la surestimation des marchés et l’utilisation de produits ne respectant pas les normes énoncées dans les cahiers des charges, comme dans le marché relatif à une route à Azilal, réalisée en 2006 sur une distance de 106 km pour un budget de 170 millions DH. Pourtant, la valeur réelle de l’ouvrage ne dépassait pas les 90 millions de dirhams, alors que ce projet avait été financé par un don italien de 10 millions d’euros.

Voir aussi

Reconnaissance US de la souveraineté marocaine sur son Sahara

Sahara | La décision US démontre combien la paix et la stabilité du Maghreb, du Sahel ou du Moyen-Orient sont “stratégiques”

La reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara démontre combien la paix …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.