Données personnelles | Un partenariat pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap

Protection des données personnelles,CNDP,CDAI

Deux conventions cadres de partenariat ont été signées, jeudi à Rabat, dans le but de promouvoir les droits des personnes en situation de handicap en matière de protection des données à caractère personnel et d’accès à l’information.

Signées entre la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et la Commission du droit d’accès à l’information (CDAI), d’une part, et le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap au Maroc, d’autre part, ces conventions portent sur l’inclusion du handicap dans la stratégie et les actions qui visent le contrôle et la protection des données à caractère personnel et sur la promotion de l’accessibilité des informations à toutes les personnes en situation de handicap et des différentes formes d’accessibilité des informations.

Ce partenariat répond à la volonté des parties de se conformer aux référentiels internationaux et nationaux en la matière et vise la promotion de la protection des données personnelles de cette catégorie au Maroc et la garantie de son accès universel aux informations.

Le droit à la protection des données à caractère personnel et le droit d’accès à l’information doivent être accessibles à toute la société, y compris les PSH, a souligné Omar Seghrouchni, président de la CNDP et de la CDAI, relevant que l’égalité en matière de droits est garantie par toutes les institutions de l’Etat, y compris la Commission.

“Il s’agit de mettre en place des mécanismes d’échange et d’interaction en faveur de ces personnes pour leur permettre d’interagir avec nos deux commissions”, a expliqué M. Seghrouchni dans une déclaration à la chaîne de l’information de la MAP (M24), faisant savoir que la convention avec la CNDP est relative à l’adhésion au programme DATA-Tika, tandis que celle signée avec la CDAI porte sur un nouveau programme baptisé INFO-Tika, visant à “donner aux usagers la confiance en information”.

“La convention relative au programme DATA-Info est la première du genre et nous allons en signer d’autres par la suite. Car le droit d’accès à l’information doit être accompagné par le déploiement de la confiance”, a-t-il noté.

De son côté, Soumia Amrani, vice-présidente du Collectif s’est félicité de la signature de cette convention, relevant que la protection des données personnelles et le droit d’accès à l’information sont deux volets très importants pour les personnes en situation de handicap.

Nous saluons la CNDP et la CDAI pour avoir créé “un antécédent national” à ce sujet, avec un référentiel national pour l’accès des personnes en situation de handicap aux informations de confiance, mais également pour le contrôle et la protection de leurs données personnelles.

Les programmes DATA-Tika ont été mis en place par la CNDP en juillet 2020, dans le but de protéger le citoyen au sein de l’écosystème numérique. Ils se déclinent en trois formules, à savoir DATA-Tika Entreprises, DATA-Tika Institutions publiques et DATA-Tika Associations & ONG.

LR/MAP

Voir aussi

baccalauréat 2021 maroc,Éducation nationale

Baccalauréat | Un taux de réussite de 81,83% pour les scolarisés

Au total 269.031 candidats scolarisés dans les établissements publics et privés ont décroché leur baccalauréat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.