lundi 21 août 2017

Seven!

Comme il y a sept pêchés, il y a aussi sept choses sensuelles qui attirent les femmes et qu’on fait sans même s’en rendre compte! C’est à croire que séduire une femme ne tient pas vraiment à grand-chose… La recette? Un brin de charisme, un léger regard de séducteur et une pause sexy. Ajoutez à cela des gestes simples et le tour est joué! Rien de bien étonnant pour lui, car il le fait tous les jours sans imaginer un seul instant l’effet que cela peut produire chez elle. Mais que font-ils donc de si excitant? C’est pourtant simple.

A-t-on déjà pensé que le fait de retrousser ses manches donne à Monsieur l’air plus cool et décontracté? Et passer sa main sur sa barbe! Beaucoup de femmes le concèdent, la barbe de 3 jours est très sexy! Ah! Ça donne plus d’assurance et apporte un air plus mature. En passant ses doigts dessus, l’effet est assuré… Passer son pouce sur sa bouche! C’est «so sexy»! Lorsqu’une femme se mord les lèvres, ça émoustille Monsieur. L’effet est le même pour elle lorsqu’il passe son pouce sur sa bouche.
S’appuyer contre un mur. Ça ne réussit pas aux «Pieds nickelés», mais cette pause jugée banale peut être interprétée comme étant de la séduction. En levant les bras, si on est musclé, on fait jaillir ses muscles… Il n’en fallait pas plus pour qu’elle… Ajuster sa montre et sa cravate! Elles voient dans ces simples gestes, un mec qui prend soin de son apparence ou qui en a le contrôle! Il y a tout de même plus sexy, comme se passer les mains dans ses cheveux, mais soit… Jouer du regard aussi. Le regard qui tue peut littéralement faire fondre une nana. C’est un atout de séduction à ne pas sous-estimer. Si on combine le regard charmeur avec une voix sensuelle, on peut dire que c’est quasi dans la poche. A présent, on sait qu’on peut draguer sans même s’en rendre compte. Mais bon, il faut être un peu honnête, lorsqu’on plaît, on le sent un minimum quand même! Par ces temps où tout est harcèlement sexuel, il faut veiller à n’utiliser ces gestes qu’à bon escient…

Voir aussi

Une affaire de «Q»!

Aujourd’hui, on parlera de «Q» et non pas de «C…». Il est question de savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.